Anne Roumanoff : son hommage drôle et percutant aux infirmiers et policiers sur Europe 1 (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Anne Roumanoff : son hommage drôle et percutant aux infirmiers et policiers sur Europe 1 (vidéo)

Publié le 16/10/2020 à 10:01 - Mise à jour à 10:22
©Joël Saget/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

"Ils sont courageux à notre place". En première ligne depuis le début de l'épidémie de Covid-19, les infirmiers et infirmières n'ont pas la reconnaissance qu'ils méritent et sont, pour une majorité d'entre eux, proches du burn-out professionnel. Anne Roumanoff leur rend hommage, ainsi qu'aux policiers malmenés en dépit de leur engagement, dans sa chronique en direct dans la matinale d'Europe 1.

Avec la malice qu'on lui connaît, Anne Roumanoff a rendu hommage aux infirmiers et aux policiers, deux professions en première ligne dans notre société, et pas seulement depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. Elle décrypte ainsi l’actualité et rebondit sur un sondage publié il y a quelques jours et qui montre que 40% des infirmiers souhaitent aujourd’hui changer de métier et que 57% d'entre eux s'estiment en burn-out…

Anne Roumanoff, avec son mordant habituel, dénonce le manque de moyens mais surtout de reconnaissance accordés aux soignants. Évoquant les infirmiers et infirmières, elle précise : « Ils ont été augmentés de 183€. On se calme, c’est à partir de mars 2021. J’espère que les infirmiers vont bénéficier d’un soutien psychologique ! Une telle fortune qui arrive d’un coup, c’est pas facile à gérer. »

Et de conclure sur ces mots poignants qui reflètent le malaise profond de notre société : « Infirmières, policiers, il y a un moment où il faudrait se demander pourquoi les métiers le plus utiles à la société sont aussi mal payés. Quand les policiers se font attaquer, c’est que toute la société à la fièvre. Quand les infirmiers ont envie de changer de métier, c’est que toute la société est malade. Finalement ce qui est étonnant là-dedans, ce n’est pas que 40% des infirmiers souhaitent changer de métier, c’est que 60% souhaitent continuer à aider les autres. »

Une vidéo à regarder d'urgence !


 

A lire aussi : Thomas Wiesel, les Français et la Covid-19 : l'humoriste réagit à chaud à l'annonce du couvre-feu mercredi 14 octobre (vidéo)

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Anne Roumanoff décrypte l'actualité chaque matin sur Europe 1

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-