Août 1962, Marilyn s'en va (VIDEO)

C'était dans "France-Soir"

Août 1962, Marilyn s'en va (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 24 Juillet 2015 - 15:42

Mise à jour :

Jeudi 06 Juillet 2017 - 14:15
Disparition d'un mythe. Dans la nuit du 4 au 5 août 1962, Marilyn Monroe s'est donné la mort. Ou a été assassinée? On ne saura jamais. L'actrice la plus célèbre du monde a emporté avec elle son mystère, dans la splendeur de ses 36 ans.
©DR
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

"Marilyn Monroe: autopsie", titre France-Soir le lundi 6 août 1962 (édition datée du mardi 7) au lendemain du décès de l'actrice la plus célèbre du monde. Avec, en bas de première page, les premières interrogations, qui vont persister jusqu'à nos jours, plus d'un demi-siècle plus tard: "Commission de spécialistes pour déterminer si la mort de la vedette (provoquée par l'absorption d'une forte dose de barbituriques) est un suicide ou un accident".

Dans la nuit du 4 au 5 août, la police a reçu un appel du Dr Ralph Greenson, le psychiatre des stars (Marilyn mais aussi Frank Sinatra, Tony Curtis, Vivien Leigh), la prévenant de la mort de sa patiente. "Quelques heures avant de mourir, elle avait téléphoné à son psychiatre: elle souffrait d'insomnie", précise France-Soir.

Sur toute la moitié de sa Une, le journal de Pierre Lazareff publie une photo du corps de l'actrice enveloppé, dit la légende, dans "une couverture bleue retenue par une sangle, à l'arrière d'un fourgon. C'est le tragique voyage solitaire de Marilyn Monroe vers la morgue". Une deuxième légende, dans la photo, ajoute: "Sous une simple couverture bleue, le corps de la plus belle fille du monde".

A côté, verticalement, une photo montre l'actrice, rayonnante et sexy, photographiée un an auparavant alors qu'elle était admise dans une clinique pour y suivre un traitement pour troubles intestinaux.

En encadré, toujours en Une, France-Soir annonce un témoignage du cinéaste Henri-Georges Clouzot: "Marilyn vivait un drame permanent, celui de la solitude". Car l'inoubliable interprète de Certains l'aiment chaud et de Les hommes préfèrent les blondes était dépressive.

Elle avait été mariée trois fois: à 16 ans à James Dougherty, un policier qu'elle surnommait "Daddy"; au champion de baseball Joe DiMaggio pendant neuf mois en 1954; et à l'écrivain Arthur Miller de juin 1956 à janvier 1961.

"Son premier mari (un policier qu'elle épousa à 16 ans) a appris le drame à bord de sa voiture de patrouille", précise France-Soir sur sa Une, en bas de page. Une "amie de la vedette" livre au journal un autre témoignage: "J'ai dîné avec Marilyn la veille de sa mort et nous avions fait des projets pour dimanche".

Marilyn a été retrouvée morte, nue dans son lit, dans sa propriété de Brentwood, près d'Hollywood, par sa femme de chambre. Elle avait la main posée sur le combiné du téléphone, elle n'avait apparemment pu parvenir à le soulever.

Surdose de pilules de Nembutal en vue de se donner la mort: c'est la version officielle qui sera donnée des causes de son décès. Mais rumeurs et hypothèses ont proliféré depuis cinq décennies, et notamment en 2012 pour le 50e anniversaire de sa mort.

Plutôt que le suicide, certains évoquent l'accident (surdose non volontaire de somnifères, lavage d'estomac mal pratiqué), mais surtout l'assassinat politique: Marilyn, qui fut notamment la maîtresse de John Kennedy et de son frère Robert, aurait été tuée par le FBI, ou la CIA, ou la Mafia –pour l'empêcher de révéler des secrets d'Etat.

On se saura probablement jamais la vérité. Ses funérailles ont eu lieu le 8 août 1962 au Westwood Memorial Cemetery de Los Angeles. Marilyn Monroe, morte à 36 ans, classée en 1999 par l'American Film Institute comme la sixième plus grande actrice américaine de tous les temps, est entrée dans la légende à tout jamais. Poupoupidou.

(Voir ci-dessous l'annonce de la mort de Marilyn à la radio nationale sur le site de l'INA):

La Une du 7 août 1962.

Commentaires

-