Attentats à Bruxelles: les réseaux sociaux se mobilisent

Attentats à Bruxelles: les réseaux sociaux se mobilisent

Publié le :

Mardi 22 Mars 2016 - 13:28

Mise à jour :

Mardi 22 Mars 2016 - 13:37
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER :
-A +A

Les réseaux sociaux ont réagi aux attentats de Bruxelles ce mardi. Facebook a déclenché son outil "Safety check" tandis que de nombreux témoignages de soutien à la Belgique fleurissent sur la toile.

Sur Internet c'est le signe qu'une catastrophe a eu lieu. Facebook a activé son application "Safety check" suite aux attentats de Bruxelles de ce mardi 22. Elle permet aux abonnées ayant indiqué vivre à proximité de la zone touchée de rassurer leur proches en cliquant sur le bouton "Je suis en sécurité". Une notification est par la suite envoyée à tous leurs contacts.

Utilisé lors d'attentats et de catastrophes naturelles, cet outil a été créé à l'occasion du tremblement de terre qui a frappé le Népal en avril 2015 et été notamment réutilisé lors des attentats du 13 novembre. Facebook avait alors été également utilisé pour lancer des appels concernant des personnes disparues dans les premières heures qui ont suivi les tueries.

Les réseaux sociaux ont également été pris d'assaut pour témoigner de la solidarité de milliers d'anonymes, comme cela avait été le cas après les attentats de janvier et de novembre en France. Les hashtag, "#JeSuisCharlie" ou "#PrayForParis" alors utilisés ont laissé la place à "#PrayForBelgium" et "#JeSuisBelge".

Les couleurs de la  Belgique et dessins en soutien à sa population fleurissent également sur Twitter, notamment un dessin de Plantu (dessinateur de presse du Monde) montrant une allégorie de la France soutenant une Belgique en pleures avec la légende "13 novembre... 22 mars".

Sur Twitter, des internautes belges proposent également leur aide aux personnes affectées par l'arrêt des transports en commun en les hébergeant. Les autorités belges ont en effet appelé les bruxellois à ne pas se déplacer et les gares et stations de métro ont été fermées. Les hashtags " #PorteOuverte " et "#OpenHouse" ont été lancés, toujours sur le modèle des attentats du 13 novembre. 

Pour continuer à suivre les développements des attaques de ce mardi à Bruxelles, suivez notre direct en cliquant ICI.

 

Facebook a activé son application "Safety Check" pour les utilisateurs résidant dans la région bruxelloise.


Commentaires

-