Aurélien Enthoven, fils de Carla Bruni, répond à ses détracteurs (vidéo)

Choqué

Aurélien Enthoven, fils de Carla Bruni, répond à ses détracteurs (vidéo)

Publié le :

Mardi 13 Mars 2018 - 15:01

Mise à jour :

Mardi 13 Mars 2018 - 15:05
Aurélien Enthoven, le fils de Carla Bruni victime d'insultes antisémites suite à sa dernière vidéo YouTube sur le racisme, a décidé de répondre à ses détracteurs et s'est exprimé pour la première fois dans les médias sur "Quotidien" lundi soir.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En évoquant le racisme sur sa chaîne YouTube, il ne s'attendait certainement pas à un tel déversement de haine. Aurélien Enthoven, fils du philosophe Raphaël Enthoven et de la chanteuse Carla Bruni, âgé de 16 ans seulement, a été récemment la cible de violentes insultes racistes et antisémites.

Le jeune homme, qui parle de zoologie et de sujets de société qui lui tiennent à cœur sur sa chaîne Youtube M - Gigantoraptor  (qui compte plus de 40.000 abonnés), a décidé de répondre médiatiquement à ses détracteurs en prenant la parole lundi 12 au soir sur le plateau de Quotidien face à Yann Barthès.

Il a expliqué que s'il avait été touché par ces attaques, il était désormais "plutôt serein" contrairement à ses parents qui se font beaucoup de soucis pour lui.

Voir aussi: Carla Bruni - son fils Aurélien victime d'attaques antisémites

S'il a l'habitude des commentaires acerbes, qui visent la plupart du temps ses parents, il a cependant accusé le coup face à la quarantaine d'insultes qu'il a reçu en une seule soirée, après la publication de sa vidéo. "Je dois admettre que ça mine un peu le moral", a-t-il ainsi déclaré.

Et donc, en réponse, en plus de son assurance manifeste dans les médias, l'adolescent a décidé avec ses parents de porter plainte contre les personnes qui l'ont insulté en commentaires de sa vidéo. "Normalement, on devrait pouvoir retrouver l'adresse IP de ces personnes-là pour qu'elles soient punies pour injures envers mineur et qui plus est avec facteur aggravant à caractère raciste", a-t-il expliqué.

En revanche, Aurélien Enthoven aurait voulu pouvoir faire fermer le site Internet extrêmement raciste démocratie-participative, qui a écrit un article d'une violence inouïe, mais il est "inattaquable" car hébergé aux Etats-Unis (protection de la liberté d'expression via le premier amendement de la Constitution) et qui plus est fondé par un individu réfugié au Japon.

Les insultes antisémites ont "miné le moral" d'Aurélien Enthoven, le fils de Carla Bruni.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-