Blague sur les violences conjugales: Tex mis à pied, les tournages des "Z'amours" annulés

Blague sur les violences conjugales: Tex mis à pied, les tournages des "Z'amours" annulés

Publié le :

Vendredi 08 Décembre 2017 - 19:12

Mise à jour :

Vendredi 08 Décembre 2017 - 19:30
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon les informations de Puremédias, le présentateur Tex fait l'objet d'une "mise à pied disciplinaire" par France 2 suite à la polémique engendrée par sa blague sexiste sur le plateau de "C'est que de la Télé". Les tournages des prochains numéros des "Z'amours" ont été annulés.

Ses paroles sont lourdes de conséquences. Selon les informations de Puremédias, le présentateur Tex fait l'objet d'une "mise à pied disciplinaire" par France 2 suite à la polémique engendrée par sa blague sexiste quelques jours plus tôt. Invité sur le plateau de C'est que de la Télé, il avait choqué de nombreux internautes en faisant une plaisanterie sur les violences conjugales, jugée de très mauvais goût. Une semaine après les faits, la sanction est tombée et plusieurs tournages de l'émission Les Z'amours ont donc été annulés.

Mais pour le présentateur, cette décision est "disproportionnée". "Pour une maladresse que j'ai faite dans le cadre de mon métier d'humoriste, je suis sanctionné. J'ai tenté de faire profil bas pendant plusieurs jours mais ça n'a pas suffi", a déclaré l'animateur, cité par Télé-Loisirs, précisant qu'il avait présenté ses excuses immédiatement et qu'il regrettait ses paroles. Pour lui, l'arrêt provisoire de l'émission "va faire du mal à tout le monde. Notamment aux téléspectateurs".

Mais son comportement n'a visiblement pas suffi à effacer sa mauvaise blague. "Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir? On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois!", s'était-il exclamé le 30 novembre dernier devant Julien Courbet et de nombreux chroniqueurs, provoquant immédiatement une vague d'indignation sur les réseaux sociaux et poussant même Marlène Schiappa à saisir le CSA. Face aux nombreuses critiques, l'animateur de France 2 Tex avait alors tenu à présenter ses "excuses les plus sincères" sur sa page Facebook expliquant qu'il s'opposait "fermement à toutes formes de violences faites aux femmes".

A lire aussi - Violences conjugales: mieux prendre en charge les enfants, victimes collatérales 

Au total, 123 femmes sont mortes en 2016 sous les coups de leur compagnon, amant ou ex-compagnon, selon les données révélées en septembre dernier par le ministère de l'Intérieur.

Tex a été mis à pied par France 2 suite à sa blague sur les violences conjugales.


Commentaires

-