Brahim Zaibat: deux de ses amies ont été tuées le soir des attentats de Paris

Brahim Zaibat: deux de ses amies ont été tuées le soir des attentats de Paris

Publié le :

Lundi 23 Novembre 2015 - 15:01

Mise à jour :

Lundi 23 Novembre 2015 - 15:21
©PJB/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Brahim Zaibat, qui devait être au bar La Belle Equipe le soir des attentats de Paris, a perdu deux de ses amies le 13 novembre. Pour leur rendre hommage, le champion du monde de break dance dansera en leur honneur, le 1er décembre prochain à l'Olympia.

Lui aussi a été touché de près par les attentats de Paris. Le danseur Bahim Zaibat, qui a perdu deux de ses amies le soir du 13 novembre, a souhaité revenir sur cette soirée dans un entretien accordé au Parisien où il révèle notamment comment il a échappé au pire. Comme il l'explique, il aurait dû se trouver, ce soir-là, à la terrasse du bar La Belle Equipe, située dans le 11e arrondissement, rue de Charonne, pour fêter l'anniversaire de Hodda Saadi. La jeune femme célébrait ses 35 ans avec sa sœur Halima, son frère Khaled et d'autres amis.

Mais le destin en a décidé autrement. Le jeune homme de 29 ans, invité à la dernière minute par le DJ Kavinsky à regarder chez lui le match de foot France-Allemagne (qui se jouait au Stade de France), a finalement décidé de rejoindre ses amies un peu plus tard, au moment de la mi-temps. Mais peu après 21 heures, les premiers tirs des terroristes ont retenti dans Paris, tuant à ce bar Hodda, Halima et 17 autres personnes.

Choqué par les évènements qui ont fait 130 morts et plusieurs centaines de blessés, l'ex-danseur de l'émission Danse avec les stars, qui ne voulait pas remonter sur scène dans l'immédiat, a finalement changé d'avis. Il retrouvera donc son public début décembre sur la scène de l'Olympia, à l'occasion de sa tournée "Rock it all tour", pour faire ce qu'il aime: danser. "Le 1er décembre, il y aura toute la famille des deux sœurs et je serai heureux d'inviter les membres des familles touchées par les attentats", a-t-il expliqué.

Le triple cham­pion du monde de break­ dance a également expliqué avoir échangé avec son ex-compagne Madonna, qui, très touchée par les évènements, avait interprété La Vie en rose d'Edith Piaf lors d’un concert à Stock­holm: "elle est telle­ment touchée par la France, c’est normal qu’elle ait réagi. On a échangé après les atten­tats. Elle m’a demandé si tout allait bien et je lui ai expliqué que j’au­rais dû être parmi les victi­mes", a-t-il ajouté.

 

Brahim Zaibat devait aller à La Belle Equipe le soir du 13 novembre.

Commentaires

-