"Cauchemar en cuisine": des messages homophobes sur les réseaux sociaux lors de la diffusion de l'émission jeudi 4 (vidéo)

Bêtise ordinaire

"Cauchemar en cuisine": des messages homophobes sur les réseaux sociaux lors de la diffusion de l'émission jeudi 4 (vidéo)

Publié le :

Vendredi 05 Mai 2017 - 17:15

Mise à jour :

Vendredi 05 Mai 2017 - 17:50
Lors de l'émission de jeudi de "Cauchemar en cuisine", c'est un couple de lesbiennes qui demandait de l'aide à Philippe Etchebest. Bien que la sexualité des deux femmes n'ait en rien été un élément important dans le programme, plusieurs internautes se sont largement focalisés sur la question et l'ont fait savoir via les réseaux sociaux.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Gros malaise en marge de la diffusion de l'émission Cauchemar en cuisine le jeudi 4. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept de l'émission, inspiré d'un programme britannique, le chef Philippe Etchebest, connu pour son caractère parfois volcanique, vient à la rescousse d'un restaurant en difficulté. Après une première phase d'observation, place à l'action avec souvent quelques explications houleuses entre Philippe Etchebest et les restaurateurs partagés entre la détresse et la difficulté à se remettre en cause.

Le "problème" cette fois-ci ne s'est pas déroulé sur les écrans de télévision. Philippe Etchebest se rendait au chevet de l'établissement O Franco Thaï, un restaurant de Marseille. Caractéristique particulière pour cette émission (mais qui n'intervient pas réellement dans le déroulé de l'émission), les lieux sont tenus par un couple de lesbiennes Meldoy et Marie. Plus précisément, l'établissement est possédé par Melody, la cuisinière au look pour le moins "martial", et qui se fait aider en salle par sa compagne.

Or, pendant l'émission, sur les réseaux sociaux, en plus des traditionnelles moqueries sur la maladresse des participants de l'émission ou des encouragements, des mots plus gênants sont apparus: des propos homophobes. Deux catégories parmi ces messages douteux. Primo, ceux qui font dans la blague grivoise de mauvais goût, voire franchement lourde.

Des plaisanteries graveleuses ont fleuri pendant l'émission.

Commentaires

-