Ce timelapse montre à quel point la pollution lumineuse cache la beauté du ciel (VIDEO)

Ce timelapse montre à quel point la pollution lumineuse cache la beauté du ciel (VIDEO)

Publié le :

Lundi 22 Août 2016 - 12:58

Mise à jour :

Lundi 29 Août 2016 - 10:15
La pollution lumineuse nous empêche de voir le ciel tel qu'il est en pleine nuit. Dans une vidéo publiée au début du mois d'août, un astrophotographe montre la différence du ciel entre un niveau bas de pollution lumineuse et un niveau élevé, qui touche les grandes villes.
©Capture d'écran Viméo
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Eteindre les lumières pour avoir un peu plus la tête dans les étoiles. Dans une vidéo postée le 15 août sur la plateforme Viméo, Sriram Murali, analyste chez Google et astrophotographe à ses heures perdues, a réalisé un timelapse impressionnant, montrant à quel point la pollution lumineuse nous cache la beauté du ciel étoilé. Intitulée Lost in light ("perdu dans la lumière"), la vidéo montre les timelapses de neuf endroits différents en Californie et dans l'Oregon, chacun avec un niveau de pollution différent. Le niveau , qui ouvre le bal, montre la ville de San Jose avec un ciel immaculé tandis que le niveau 1, à voir en fin de vidéo, pris dans la Vallée de la Mort, montre un ciel illuminé d'étoiles dans lequel on peut même apercevoir la Voie lactée.

Certains de ces timelapses ont mis trois semaines à être filmés mais Sriram Murali ne regrette rien, déclarant que "la nuit, le ciel nous rappelle notre place dans l'Univers. Imaginez si nous vivions sous un ciel plein d'étoiles. Cela nous rappellerait que nous sommes une part infime du cosmos". Dénonçant la pollution lumineuse à laquelle nous sommes soumis, il déplore que "dans la réalité la plupart d'entre nous vit sous un ciel hautement pollué et beaucoup n'ont jamais vu la Voie lactée".

En plus de limiter les observations possibles du ciel pendant la nuit, la pollution lumineuse peut endommager les écosystèmes et avoir des effets néfastes sur la santé. Heureusement les scientifiques affirment que c'est un problème environnemental qui peut être facilement réglé en éteignant les lumières et en apposant un écran sur les lampadaires des rues pour orienter leur luminosité vers le sol.

(Voir ci-dessous le timelapse montrant la différence entre un ciel pollué et un ciel non pollué)

 

Un ciel sans pollution visuelle permet notamment d'admirer la Voie lactée.


Commentaires

-