Chérif Chekatt abattu par la police, BFM s'excuse pour avoir diffusé "I shot the sheriff" (vidéo)

Chérif Chekatt abattu par la police, BFM s'excuse pour avoir diffusé "I shot the sheriff" (vidéo)

Publié le :

Vendredi 14 Décembre 2018 - 13:37

Mise à jour :

Vendredi 14 Décembre 2018 - 16:12
Durant l’édition spéciale de BFMTV jeudi sur la mort de Chérif Chekatt, le tueur de Strasbourg, la chanson de Bob Marley "I shot the sheriff" a été diffusée sur l’antenne de la chaîne d’information. Elle a présenté ses excuses ce vendredi.
© Handout / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La scène a stupéfié les internautes et les téléspectateurs qui se sont demandé s'il ne s'agissait pas d'un "fake". Au cours de l'émission spéciale consacrée à la neutralisation du terroriste présumé Chérif Chekatt par la police jeudi 13 au soir à Strasbourg le morceau de Bob Marley I shot the sheriff est passé à l’antenne. 

La diffusion du morceau de reggae n'a duré que quelques secondes mais elle a toutefois provoqué un certain émoi chez les internautes, lesquels se sont empressés de dénoncer l'indécence d'une blague de mauvais goût, jouant sur le prénom du terroriste abattu.

Sur les réseaux sociaux une certaine confusion régnait sur l’origine du son, certains pensant qu'il venait de la rue où l'on pouvait voir un barrage de police et de nombreux gyrophare illuminer les rues de la capitale alsacienne alors que pour d'autres la musique venait bien du plateau.

Plusieurs témoins ont rapporté que cette chanson avait été jouée sur place, par les badauds venus pour applaudir la police.

Lire aussi - Strasbourg: Cherif Chekatt abattu, Daech revendique l'attaque terroriste

BFMTV a finalement reconnu ce vendredi 14 que la musique de Bob Marley diffusée provenait bien de ses locaux.

"Jeudi soir, l'édition spéciale consacrée sur BFMTV à la mort du tireur présumé de l'attentat de Strasbourg a été perturbée à 22h21 par l'irruption à l'antenne d'un fond musical. L'équipe technique en charge du son a reconnu être à l'origine de cet incident grave et plaide une «erreur de manipulation»", a fait savoir la chaîne de télévision par voie de communiqué.  Et d'ajouter: "Une enquête est en cours et permettra, nous l'espérons, de faire toute la lumière. Nous présentons nos excuses à nos téléspectateurs pour cet incident évidemment indépendant de notre volonté".

Voir:

Des habitants "unis contre la barbarie", Strasbourg panse ses plaies

Le tireur de Strasbourg était un radicalisé au lourd passé judiciaire

Attentat de Strasbourg: Macron affirme "la solidarité de la Nation" à l'égard des victimes

BFMTV a diffusé un extrait de la chanson de Bob Marley lors de son édition spéciale consacrée à la mort de Cherif Chekatt.


Commentaires

-