Dérapages chez Hanouna: le CSA engage une procédure de sanction contre la chaîne C8

Dérapages chez Hanouna: le CSA engage une procédure de sanction contre la chaîne C8

Publié le :

Mercredi 23 Novembre 2016 - 14:30

Mise à jour :

Mercredi 23 Novembre 2016 - 17:43
©Cyrille George Jerusalmi/D8
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Conseil supérieur de l'audiovisuel a décidé ce mercredi de prononcer "une mise en garde et une mise en demeure à l’encontre de l’éditeur de la chaîne C8 relatives à deux séquences de l’émission "Touche pas à mon poste".

Le CSA a engagé une procédure de sanction contre C8, doublée d'avertissements, à propos de trois séquences polémiques de l'émission de l'animateur Cyril Hanouna "Touche pas à mon poste", a annoncé ce mercredi 23 le CSA, saisi de nombreuses plaintes de téléspectateurs.

Le CSA a saisi son rapporteur indépendant, une procédure qui peut déboucher sur des sanctions, concernant une séquence du 3 novembre où l'animateur avait mis en scène un faux crime et poussé son chroniqueur Matthieu Delormeau à en prendre la responsabilité. Il a aussi prononcé une mise en garde à propos d'une séquence où l'animateur vedette de C8 avait insulté Matthieu Delormeau et une mise en demeure pour une séquence où son chroniqueur Jean-Michel Maire, encouragé par Cyril Hanouna, a embrassé le sein d'une actrice contre son gré.

 Le CSA avait reçu plus de 2.000 signalements et avait même lancé une procédure contre la chaîne C8.

"Il est clair qu'une mesure sera prise" a alors déclaré, ce mardi 22, Olivier Schrameck président du CSA au micro de Thomas Joubert sur Europe 1 dans Le grand direct des médias. Il a également déclaré: "je fais la part de l'humour, du pastiche. Mais lorsqu'il y a des anomalies, des débordements, qui transforment la distraction en avilissement, il est légitime d'intervenir".

Début novembre, Olivier Schrameck avait déclaré au micro de France Bleu Poitou que le CSA ne pouvait passer de l'avertissement à la sanction "que si des faits de même nature ont été commis durant une période postérieure". L'homme a jugé: "qu'une émission pour être distrayante ne doit pas être pour autant avilissante" et a promis une réaction: "nette et ferme (...) dans les semaines à venir".

L'autorité française de régulation de l'audiovisuel avait également jugée d'humiliante la séquance où Matthieu Delormeau, chroniqueur de TPMP, avait reçu des nouilles dans les sous-vêtements. Les soucis s'accumulent pour Jean-Michel Maire qui avait été placé en garde à vue, il y a plusieurs semaines, dans une affaire de trafic de cocaïne comme étant "simple" consommateur.

Cependant, le CSA a déjà fait cinq mises en demeure à l'égard de TPMP mais jamais l'émission ou la chaîne C8 n'ont été sanctionnés.

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :


Conseil supérieur de l'audiovisuel a décidé ce mercredi de prononcer "une mise en garde et une mise en demeure à l’encontre de l’éditeur de la chaîne C8.

Commentaires

-