Descendre la tour Eiffel en tyrolienne? C'est possible grâce à Perrier (vidéo)

Descendre la tour Eiffel en tyrolienne? C'est possible grâce à Perrier (vidéo)

Publié le :

Mercredi 24 Mai 2017 - 12:09

Mise à jour :

Mercredi 24 Mai 2017 - 12:22
©capture d'écran Twitter
PARTAGER :

Léa Sabatier

-A +A

La célèbre marque de boisson Perrier installe une tyrolienne gratuite au 2e étage de la Tour Eiffel du 5 au 11 juin 2017. Les amateurs de sensations fortes vont être ravis.

L'opération est baptisée "Smash Perrier". A l'occasion du tournoi de tennis Roland-Garros, la marque d'eau pétillante Perrier va installer une tyrolienne au deuxième étage de la tour Eiffel. Accrochée à 800 mètres de hauteur, l'attraction va relier le deuxième étage de la tour Eiffel à l'Ecole militaire du 5 au 11 juin. Tout un symbole.

L'idée est de reproduire la vitesse d'un service au tennis. Pas d'inquiétude, la tyrolienne n'ira pas à 260km/h comme les services du tennisman Andy Roddick mais à 90km/h. Le trajet traversera le nouveau village installé sur le Champ de Mars au pied de la dame de fer. Un village inédit qui sera mis en place pendant toute la durée du tournoi de Roland-Garros où tous les matchs de tennis seront projetés sur écran géant.

Pour  participer à cette attraction gratuite, les amateurs de sensations fortes doivent s'inscrire sur le site perrier.com à partir du lundi 29 mai. Une centaine de personnes seront tirées au sort pour avoir la chance de tester la tyrolienne pour survoler Paris. Ceux qui n'auront pas eu la chance d'être sélectionnés pourront  de tenter leur chance sur Twitter via le jeu de la "File d'attente virtuelle". Un autre dispositif novateur de réalité virtuelle sera disponible au sein du village installé sur le Champs de Mars.

Rappelons, que Perrier et Roland-Garros sont associés depuis 39 ans, et l'animation fait déjà le buzz sur les réseaux sociaux. Sur twitter, un hashtag #smashperrier a été crée pour l'occasion. 

Une centaine de personnes tirées au sort auront la chance de tester la tyrolienne parisienne.


Commentaires

-