Enceinte, Léa Salamé ne compte pas "choisir entre vie professionnelle et personnelle" (VIDEO)

Enceinte, Léa Salamé ne compte pas "choisir entre vie professionnelle et personnelle" (VIDEO)

Publié le :

Jeudi 01 Décembre 2016 - 08:40

Mise à jour :

Jeudi 01 Décembre 2016 - 08:48
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Moins d'une semaine après que Nathalie Kosciusko-Morizet a révélé la grossesse de Léa Salamé en direct, la journaliste de France Inter et France 2 a réagi mercredi sur Europe 1. Elle a jugé que NKM l'avait d'une certaine manière "aidée", et prévenu qu'elle ne comptait pas choisir entre sa carrière et sa grossesse car "on est en 2016".

Les caméras et la rondeur de son ventre avaient commencé à éventer son secret, mais Léa Salamé n'avait pas souhaité évoquer sa grossesse dans les médias avant mercredi 30. Il a d'ailleurs fallu que Nathalie Kosciusko-Morizet lâche l'information en plein direct jeudi 24 devant la journaliste de France Inter pour que la nouvelle devienne officielle.

C'est dans Le Grand Direct des médias d'Europe 1 que Léa Salamé a donc évoqué pour la première fois cette grossesse. Une occasion pout elle de mettre les points sur quelques "i". La journaliste ne compte en effet pas être réduite au statut de femme enceinte pour les mois à venir ni cesser toute activité professionnelle.

"J’ai la chance d'être 2016. On n’a pas à choisir entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle pour une femme. J’ai la chance d’être dans deux groupes, que ce soit France Télévisions ou Radio France, qui respectent cette vision moderne de la femme". Et de faire remarquer qu'on ne demanderait pas "à David Pujadas s'il attendait un enfant de choisir entre l'un et l'autre". Quant à la couverture de la campagne présidentielle, si Léa Salamé compte bien sûr arrêter "un moment parce qu’il faut accoucher quand même", elle espère bien être présente "pour les soirées électorales" d'avril et mai prochain.

Et à propos de la manière dont l'information a été révélée, elle juge que Nathalie Kosciusko Morizet l'a d'une certaine façon "aidée car je trouvais ça un peu cul-cul d’aller vous voir ou de répondre aux magazines féminins pour dire +oui, je suis enceinte+. C’est un événement uniquement pour moi".

Jeudi 24, NKM était interrogée sur France Inter sur la conciliation entre grossesses et carrière politique. Elle avait répondu à Léa Salamé que ce problème "de regard" n'était pas réservé à la classe politique, ajoutant: "et vous le savez bien puisque c'est votre situation actuellement".

(Voir ci-dessous la révélation de la grossesse de Léa Salamé par NKM):

Nathalie Kosciusko-Morizet : "Mon choix de... par franceinter

 

"Je trouvais ça un peu cul-cul (...) de répondre aux magazines féminins pour dire +oui, je suis enceinte+", a déclaré Léa Salamé.


Commentaires

-