Extrême droite: l'accord entre Amazon et Fdesouche qui dérange

Extrême droite: l'accord entre Amazon et Fdesouche qui dérange

Publié le :

Mercredi 28 Août 2019 - 11:36

Mise à jour :

Mercredi 28 Août 2019 - 12:12
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER :

Maxime Macé

-A +A

L'entreprise Amazon propose un programme "Partenaires" qui permet à des sites d'intégrer des publicités pour des articles en contrepartie d'une commission. Flairant le bon filon, des sites de la fachosphère se sont saisis de cette offre et parmi eux, Fdesouche. 

L'affaire pourrait bien embarrasser le géant américain de commerce en ligne. Le Canard enchaîné révèle dans son édition de ce mercredi 28 que le site d'extrême droite Fdesouche, figure de proue de la fachosphère, bénéficiait du programme "Partenaires" d'Amazon.  

Comme l'explique l'hebdomadaire satirique, ce programme est "conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr". Concrètement, pour le cas de Fdesouche, des publicités pour des livres renvoient vers le site marchand de l'entreprise de Jeff Bezos. L'ouvrage actuellement mis en avant est le second tome de Guérilla de l'écrivain Laurent Obertone, adepte de la théorie du Grand Remplacement, publié aux controversées éditions Ring.

Le site Fdesouche (pour François de souche) se présente comme une revue de presse où les articles de faits divers, tirés des grands médias, à ceci près qu'ils sont presque tous liés aux thèmes de l'immigration, de l'islam ou de l'insécurité. 

Les titres des articles sont d'ailleurs retravaillés par les auteurs du site pour "coller" aux thématiques identitaires. L'article "Les deux jeunes voleurs devant le tribunal" de La Nouvelle République devient ainsi sur Fdesouche "Tours: des policiers agressés par un Algérien et un supposé Syrien, tous deux en situation irrégulière, ils ne seront pas expulsés".

Une position idéologique qui semble mal se marier avec la politique d'Amazon pour son programme "Partenaires" qui stipule que "les sites qui incitent à la discrimination basée sur la race, le sexe, la religion, l'origine nationale, l'invalidité physique, l'orientation sexuelle ou l'âge" ne peuvent pas jouir de ce partenariat.

Contacté par Le Canard, la firme de Seattle a botté en touche, expliquant que le programme était "en libre-service" et qu'elle ne soutient pas la ligne éditoriale de Fdesouche. Sans pour autant annoncer la fin du partenariat. "Business First" commente le palmipède.

"C'est un financement intéressant pour les sites de la fachosphère. Il y a une grande opacité derrière ces flux financiers car il n'y a pas de comptabilité publique" décrypte pour France-Soir un membre du collectif Sleeping Giants, qui lutte contre le financement des discours de haine en ligne. Et de poursuivre: "Fdesouche n'est d'ailleurs pas le seul site à bénéficier de ce genre de partenariat. En effet, il n'y a encore pas si longtemps, la seule publicité que l'on trouvait sur le site Breizh atao (administré par le militant néo-nazi condamné Boris Le Lay) venait d'Amazon".

Voir - Ils veulent priver les sites d'extrême droite de "l'argent de la haine"

"On a du mal à croire qu'une entreprise aussi riche qu'Amazon, qui gagne des millions d'euros, ne soit pas capable de gérer son programme Partenaires. Il est inconcevable de ne pas pouvoir maitriser son propre outil quand on a les moyens de l'entreprise de Jeff Bezos, cela ne tient pas. C'est pourtant juste une question de volonté", souligne le "géant endormi".

L'affaire est d'autant plus gênante pour Amazon que le site propose également à la vente des ouvrages complotistes, racistes, négationnistes ou antisémites. Il est ainsi possible d'acheter Les Protocoles des Sages de Sion, le best-seller complotiste qui est pourtant un faux, produit en 1903 par la police du tsar et qui se présente comme un plan de conquête du monde établi par les juifs et les francs-maçons.

On trouve également plusieurs versions du Grand Remplacement de Renaud Camus où l'écrivain développe sa théorie conspirationniste dénonçant une prétendue substitution des populations blanches européennes et chrétiennes par des immigrés de couleur, majoritairement musulmans.

Si Les Protocoles font l'objet d'un avertissement d'Amazon, ce n'est pas le cas de l'ouvrage de Renaud Camus. Même chose pour les Carnets de Turner, la Bible des suprématistes blancs américains. Le massacre d'Oradour: un demi-siècle de mise en scène de l'écrivain négationniste français Vincent Reynouard (condamné à plusieurs reprises) est actuellement "indisponible".

Lire aussi:

Boris Le Lay, le militant d'extrême droite breton, de nouveau condamné à de la prison ferme

Orléans: une jeune fille métisse agonie d'injures par la fachosphère car elle jouera Jeanne d'Arc

Amazon laisse bénéficier un site de la fachospère d'une offre de partenariat.


Commentaires

-