Fabrice Eboué a retiré Franck de Lapersonne de son dernier film (vidéo)

Fabrice Eboué a retiré Franck de Lapersonne de son dernier film (vidéo)

Publié le :

Mardi 19 Décembre 2017 - 14:50

Mise à jour :

Mardi 19 Décembre 2017 - 15:01
© IROZ GAIZKA / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lors de l'émission "Quotidien" lundi, Fabrice Eboué a expliqué avoir supprimé Franck de Lapersonne du montage de son dernier film, "Coexister". L'acteur a soutenu le Front national lors de l'élection présidentielle et l'humoriste ne voulait pas que son film devienne politique.

Fabrice Eboué a déclaré lundi 19 que Franck de Lapersonne avait été supprimé des images de son dernier film, Coexister. Lors de l'émission Quotidien, il est revenu sur l'orientation politique de l'acteur, qui a ouvertement soutenu le Front national durant l'élection présidentielle.

L'humoriste a expliqué qu'il ne voulait pas que son film devienne politique, Franck de Lapersonne s'est en effet présenté aux élections législatives après la présidentielle, dans la première circonscription de la Somme. L'acteur avait déjà tourné avec Fabrice Eboué, dans Case départ et Le Crocodile du Botswanga. Il devait aussi avoir un petit rôle dans Coexister, il apparaissait même dans la première scène du long-métrage.

A voir aussi: "Coexister", comédie de Fabrice Eboué sur la cohabitation entre religions

"Moi quand je l'avais au téléphone à chaque fois il me disait +j'adore le script+, mais je ne savais pas que c'était du premier degré", a plaisanté l'humoriste qui sera de retour sur scène avec un nouveau spectacle dès le mots de janvier.

"Je ne sais pas comment il a vrillé", a déclaré Fabrice Eboué avant de poursuivre: "je vous fais une confidence: il était dans mon dernier film puisqu'avant de se prononcer pour le Front national il l'avait tourné, il y a un an. (...) Et on m'appelle trois mois avant la sortie du film. (...) Le film s'appelle Coexister et on ouvrait la scène avec Franck de Lapersonne, soutient de Marine Le Pen".

Le film sorti en octobre dernier mettait en scène un groupe de musique composé d'un rabbin (Jonathan Cohen), d'un curé (Guillaume De Tonquédec) et d'un imam (Ramzy Bedia) fraichement formé et symbole du vivre-ensemble.

"J'ai retourné toute la scène avec un autre comédien", a avoué le réalisateur qui n'a semble-t-il pas prévenu le soutien frontiste de son éviction du casting. "C'était trop compliqué. Le risque c'était qu'il devienne député ensuite et ça devenait un film politique etc. Moi c'était un film pour déconner et qui s'appelait Coexister aussi, je me suis dit +je ne suis pas sûr que ce soit le bon titre+".

Franck de Lapersonne s'est brouillé avec Marine Le Pen après l'élection présidentielle avec l'éviction du FN de l'eurodéputée Sophie Montel, qui avait critiqué les décision du parti au niveau de l'immigration entre autre. Il avait alors déclaré "la reine est devenue folle". Il a depuis rejoint le mouvement Les Patriotes de Florian Philippot dont il est l'un des vice-présidents depuis mai dernier.

Fabrice Eboué ne voulait pas que sa comédie, "Coexister", ne devienne un film politique avec la présence de Franck de Lapersonne.


Commentaires

-