Flavie Flament - sa vie, son viol par Hamilton: son autobiographie adaptée dans un téléfilm, Léa Drucker dans la peau de sa mère (vidéo)

Flavie Flament - sa vie, son viol par Hamilton: son autobiographie adaptée dans un téléfilm, Léa Drucker dans la peau de sa mère (vidéo)

Publié le :

Mardi 07 Novembre 2017 - 10:58

Mise à jour :

Mardi 07 Novembre 2017 - 11:12
© JOEL SAGET / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Se disant victime de violences sexuelles sur mineur par le photographe David Hamilton, Flavie Flament a écrit il y a plus d'un an une autobiographie intitulée "La consolation". Son ouvrage a été adapté par France 3 dans un téléfilm diffusé ce mardi, un long-métrage qui retrace son enfance et met en scène Léa Drucker dans le rôle de la mère de l'animatrice.

Flavie Flament a eu une enfance douloureuse et son histoire semble avoir ému des milliers de personnes. Son autobiographie, dans lequel elle dénonce le viol dont elle aurait été victime par David Hamilton alors qu'elle était mineure, a été adaptée par France 3 dans un téléfilm diffusé ce mardi 7 au soir à 21h. Intitulé du même nom que son ouvrage (La consolation), il met en scène Léa Drucker dans la peau de sa mère. Une maman à la personnalité complexe accusée de maltraitance par sa fille. Un rôle visiblement difficile à jouer.

En effet, dans une interview accordée au Figaro, l'actrice a raconté comment elle avait réussi à incarner son personnage. "J’avais lu le livre de Flavie, qui m’avait énormément touchée. Je me suis longuement posé des questions sur l’attitude de cette mère: relève-t-elle d’une grande naïveté? Est-ce de l’ordre du déni? L'envie que son enfant réussisse la rend-elle inconsciente?", a-t-elle ainsi expliqué précisant qu'elle ne voulait "surtout pas la juger, mais l’humaniser, comprendre son attitude, son moteur pour agir ainsi. Elle est plus pathologique que monstrueuse". 

Le téléfilm revient également sur l'un des traumatismes de l'animatrice: sa rencontre avec David Hamilton qu'a provoquée sa mère et l'agression sexuelle qui s'en serait suivie. "L'année dernière, on a dénoncé un violeur que tout le monde érigeait comme un artiste au rang internationale. Moi, je voulais que la vérité éclate avant la mort naturelle de David Hamilton. Je ne voulais pas qu'il meurt sous les hommages. Et ça c'est l'objet du film", a expliqué au micro d'Europe 1 Flavie Flament dont le rôle est interprété par Lou Gable.

Pour rappel, ce programme a reçu le prix du meilleur téléfilm au Festival de La Rochelle 2017. Il sera suivi d'un débat intitulé Contre le viol: oser parler pour se reconstruire et animé par Carole Gaessler.

Le téléfilm diffusé ce mardi 7 au soir à 21h.


Commentaires

-