"France-Soir" et Pougatchev: quatre années de vie commune mouvementées

Presse

"France-Soir" et Pougatchev: quatre années de vie commune mouvementées

Publié le :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 09:38

Mise à jour :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 16:01
C'est par l'intermédiaire de son fils Alexandre que le milliardaire russe Sergueï Pougatchev avait pris le contrôle du quotidien "France-Soir" en 2009. Une aventure qui n'a duré que quatre ans.
©IBO/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Le milliardaire russe Sergueï Pougatchev, 51 ans, ancien banquier proche de Vladimir Poutine, aujourd'hui tombé en disgrâce et exilé à Londres, fait l'objet d'un mandat d'arrêt d'Interpol à la demande de la justice russe, pour détournement de fonds et escroquerie.

La famille Pougatchev a été associée pendant quatre ans à l'histoire du quotidien France-Soir, aujourd'hui disparu des kiosques mais dont le titre continue d'exister sur Internet (et dont l'actionnariat est redevenu 100% français).

C'est par l'intermédiaire de son fils Alexandre, à l'époque âgé de 24 ans et possédant la double nationalité russe et française (il faut un passeport de l'Union européenne pour posséder un journal en France), que Sergueï Pougatchev avait pris le contrôle du quotidien en 2009, racheté à l'ancien propriétaire, l'homme d'affaires Jean-Pierre Brunois.

Alexandre Pougatchev avait été guidé à l'époque par la directrice générale du journal, Christiane Vulvert, qui voulait relancer le quotidien. Celui-ci s'est alors installé dans un immeuble neuf sur les Champs-Elysées, et a lancé une nouvelle formule le 17 mars 2010, avec l'ambition de faire passer le tirage de 20.000 à plus de 100.000 exemplaires.

Les premières semaines après le lancement ont été un succès, avec des ventes stabilisées entre 60.000 et 80.000 exemplaires, mais l'objectif de dépasser durablement les 100.000 exemplaires n'a pas été atteint. Alexandre Pougatchev a continué d'investir plusieurs dizaines de millions d'euros dans le quotidien, changeant à plusieurs reprises de directeur de la rédaction après s'être séparé de Christiane Vulvert et lançant de nouvelles formules, mais sans succès.

Fin 2011, il a décidé d'arrêter la parution en kiosques, et le dernier numéro papier de France-Soir est paru le 13 décembre 2011.

Le fils de Sergueï Pougatchev a ensuite poursuivi l'aventure avec la relance du site internet du journal, après une réduction des effectifs de la rédaction qui a quitté l'immeuble des Champs-Elysées pour s'installer à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Mais cela n'a duré que six mois et, malgré de bons résultats d'audience du site, la famille Pougatchev a décidé de se retirer. Faute de repreneur, France-Soir a été mis en liquidation en juillet 2012.

Le titre a ensuite été racheté fin 2012 par le groupe CardsOff, qui a relancé le nom France-Soir en misant désormais sur le numérique: d'abord par un hebdomadaire sur tablettes numériques, FranceSoir l'e-mag, de mars 2013 à octobre 2014, puis par le site internet FranceSoir.fr, relancé depuis début novembre 2014, date du 70e anniversaire du quotidien de Pierre Lazareff dont le premier numéro parut le 8 novembre 1944. Le nouvel actionnariat du titre, 100% français, a l'ambition de renouer les liens de France-Soir avec ses lecteurs, toutes générations confondues, en développant ce site, symbole des nouveaux modes de consommation de la presse marqués, ces dernières années, par le développement des sites d'information sur Internet.

 

 

Alexandre Pougatchev, fils du milliardiaire Sergueï Pougatchev, a été propriétaire de "France-Soir" pendant quatre ans.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-