France Télévisions: Michel Field présente sa démission à Delphine Ernotte après le départ de David Pujadas

France Télévisions: Michel Field présente sa démission à Delphine Ernotte après le départ de David Pujadas

Publié le :

Lundi 22 Mai 2017 - 12:52

Mise à jour :

Lundi 22 Mai 2017 - 12:59
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Michel Field n'a pas résisté aux remous créés par l'annonce de l'éviction brutale de David Pujadas. Le directeur de l'information de France Télévisions a présenté sa démission ce lundi matin.

La nouvelle de l'éviction de David Pujadas du 20h était déjà un événement en soi. Cela pourrait être le déclencheur d'une crise plus profonde. Ce lundi 22 au matin, c'est au tour de Michel Field, le directeur de l'information, de plier bagages. Il n'a pas dans l'absolu été écarté, il vient en réalité de présenter sa démission à Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions. Il ne sera resté qu'un an et demi en poste.

Le journaliste de 62 ans a expliqué ce choix qui est motivé "par souci d'apaisement". Il a tenu, dans le cadre de son annonce, à rendre hommage à ses équipes. "Nous avons accompli de belles choses ensemble du lancement de Franceinfo: aux succès de la couverture de la présidentielle en passant par les performances des éditions et des magazines de France 2, France 3, du numérique et de la nouvelle offre d'information continue. Je souhaite aux équipes de poursuivre sur cet élan. J'ai été heureux et fier d'avoir travaillé avec vous" explique-t-il.

Alors que David Pujadas était écarté, Michel Field avait publié dans le quotidien Libération une longue tribune qui a été mal reçue par les journalistes proches du chef d'orchestre du JT depuis 15 ans. Une motion de défiance (la deuxième en quelques mois) avait été lancée par les personnels de France Télévisions contre Michel Field et Delphine Ernotte. La situation devenait de plus en plus difficile, même si le président de la Société des journalistes de France 2 assurait qu'il n'y avait pas de liens directs avec le départ de David Pujadas, évoquant plutôt les conséquences "d'une suite d'événements".

Les relations entre David Pujadas et Michel Field étaient notoirement très difficiles. Le premier s'était vu imposer par le second la présence de Léa Salamé dans l'émission Des paroles et des actes. Et le directeur de l'information des chaînes publiques envisageait de créer une nouvelle émission politique qui aurait rogné sur le journal de 20h.

La Société des journalistes de France 2 a annoncé une réunion ce lundi 22 pour répondre à ce coup de tonnerre. 

Michel Field n'est résté qu'un an et demi en poste.

Commentaires

-