Italie: un drone filme la ville d'Amatrice en ruines après le tremblement de terre mortel de la fin août (VIDEO)

Italie: un drone filme la ville d'Amatrice en ruines après le tremblement de terre mortel de la fin août (VIDEO)

Publié le :

Lundi 07 Novembre 2016 - 15:04

Mise à jour :

Dimanche 13 Novembre 2016 - 11:13
©Capture d'écran/YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La ville d'Amatrice en Italie a connu en août 2016 un terrible tremblement de terre, dont une réplique a été notamment ressentie le 30 octobre. La ville, ravagée, a été filmée grâce à un drone qui l'a survolée.

Après le tremblement de terre mortel survenu le 28 août la quasi-totalité de la ville italienne d'Amatrice (à une centaine de kilomètres au nord-est de Rome) a été détruite. Une vidéo filmée par un drone de la Vigili del Fuoco, les sapeurs-pompiers transalpins, montre l'étendue des dégâts ainsi qu'une ville qui est presque en ruine. Des églises entièrement ou partiellement détruites ainsi que des maisons, des écoles ou des hospices ravagés sont visibles dans les images capturées par le petit engin volant. 

La Vigili del Fuoco est le corps national des sapeurs-pompiers qui est un corps de police et d'intervention civile de la République italienne. Ils interviennent afin de sécuriser la vie publique ou encore pour protéger les membres de la police judiciaire et administrative lorsqu'ils investiguent sur ce genre de théâtres de catastrophes.

Le séisme qui a touché la ville d'Amatrice était d'une magnitude de 6.6 sur l'échelle de Richter. Ce tremblement de terre a fait près de 300 victimes et a rasé la totalité de plusieurs villages italiens situés aux alentours.

Un jour de deuil national a été rendu aux victimes par toute la nation. Une messe de funérailles a été organisée dans un gymnase d'Ascoli Piceno, non loin du village meurtri, par le président italien Sergio Mattarella. A cette cérémonie, réunis autour des cercueils, il y avait également Matteo Renzi le chef du gouvernement, plusieurs centaines d'habitants, de familles de victimes et de secouristes.

Mais les séismes dans le centre de l'Italie ne se sont pas calmés pour autant. En effet, fin octobre, de nouvelles secousses ont été enregistrées avec une magnitude de 5.5 et de 6.1 ne faisant à priori aucune victime.

 Lucilla Benedetti, paléosismologue du Centre de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement basé à Aix-en-Provence, a déclaré: "les deux chocs enregistrés hier font suite aux séismes du mois d'août. C'est la suite de la séquence. Dans cette région il existe des failles un peu longue et peu espacées entre elle, connectées dans un système. Nous pensons qu'elles sont en train de rompre les unes après les autres. (...) Le même phénomène avait été observé au nord de l'Aquila, quelques mois après le tremblement de terre de 2009".

Partagée sur les réseaux sociaux, la vidéo a été vue près de 60.000 fois sur YouTube.

(Voir ci-dessous la vidéo du drone filmant la ville d'Amatrice détruite pendant le tremblement de terre du mois d'août)

 

La ville d'Amatrice a été détruite par un séisme de magnitude 6.6 sur l'échelle de Richter.

Commentaires

-