Journée des droits des femmes: elles reprennent "Basique" d'Orelsan (vidéo)

Mettre les pendules à l'heure

Journée des droits des femmes: elles reprennent "Basique" d'Orelsan (vidéo)

Publié le :

Jeudi 08 Mars 2018 - 17:34

Mise à jour :

Jeudi 08 Mars 2018 - 17:56
A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, deux actrices françaises (Sophie Garric et Julie Bargeton) ont travaillé ensemble pour parodier la chanson "Basique" d'Orelsan. Dans leur clip, elles dénoncent les clichés sexistes encore trop présents dans notre société.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Elles ont choisi la musique pour faire passer leur message. A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, deux actrices françaises (Sophie Garric et Julie Bargeton) ont travaillé ensemble pour parodier la chanson Basique d'Orelsan. Disponible sur la chaîne youtube "Le Meufisme", le clip dénonce les clichés sexistes encore trop présents dans notre société.

Comme l'estime Julie Bargeton face caméra, les hommes sont nombreux à ne pas avoir les bases: "Une meuf qui dit non, c'est qu'elle veut pas et qu'elle pense non. (Simple)" ; "Minijupe ou pas, qu'est-ce que ça change si on l'a violée. (Basique)" ; " Les meufs dans les caves sont souvent les meufs les plus tristes. (Basique)" ; "A tous les Harvey Weinstein, vous méritez des patates". (Basique). 

Mise en ligne le mercredi 7, la vidéo est le premier épisode de Vue d’en haut, une série de court-métrages réalisée par les deux femmes pour Canal+. "A travers diverses parodies et détournements de la pop culture, elles jouent deux sœurs qui partagent leurs divagations existentielles", a expliqué la chaine dans un communiqué.

Lire aussi - Femmes députées: "si on veut vraiment agir, il faut imposer"

A noter que ce n'est pas la première fois que le morceau d'Orelsan, Basique, est détourné pour faire passer un message. Fin février dernier, pour protester contre la prochaine réforme de la carte judiciaire voulue par Emmanuel Macron, les avocats du Havre avaient décidé de faire entendre leur voix en parodiant le clip du rappeur. A travers cette vidéo, qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux, ils avaient exprimé leurs revendications.

Contre le sexisme et les violences sexuelles, elles reprennent le morceau "Basique" d'Orelsan.

Commentaires

-