L'Armée et le gouvernement échangent en base64 sur Twitter et étonnent les internautes

L'Armée et le gouvernement échangent en base64 sur Twitter et étonnent les internautes

Publié le :

Jeudi 14 Mars 2019 - 16:18

Mise à jour :

Jeudi 14 Mars 2019 - 16:25
©Kacper Pempel/Reuters.
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'Etat-major des Armées et le gouvernement ont eu un étrange échange ce jeudi 14 sur Twitter. Les deux comptes ont en effet brièvement discuté en base64, un codage informatique, pour annoncer un exercice de cyberdéfense: le Defnet.

Non, "les enfants du commandant de l'Etat-Major" ne se sont pas "enfermés dans la salle informatique". Ce jeudi dans la nuit, l'Etat-Major des armées françaises a surpris en publiant un message composé de signes à la signification incompréhensible sur Twitter.

Les internautes ont été encore plus étonnés lorsque le compte du gouvernement à réagi à la publication dans les mêmes "termes".

Quelques blagues de twittos amusés plus tard, certaines personnes bien informées expliquaient que le langage utilisé était issu d'un code informatique: le base64, qui se reconnait par le signe "=" qui met fin à chaque message.

A voir aussi: Cybersécurité - l'importance d'une offre globale pour les PME

L'Etat-Major des armées a en fait tweetté: "Lancement de la séquence d'initialisation. Programme Defnet. Processing".

Defnet est un exercice de cybersécurité organisé chaque année par l'Etat-Major des armées. Cet exercice a donc visiblement débuté dans la nuit et se poursuivra durant une dizaine de jours.

"Dans la logique du « Pacte cyber défense » élaboré par le ministre de la Défense, cet exercice annuel interarmées accompagne la montée en puissance de l’ensemble des acteurs de ce pôle d’expertise", est-il ainsi expliqué sur le site de l'Armée de Terre, qui participe évidemment à l'opération comme la Marine nationale et l'Armée de l'Air.

Et le compte Twitter du gouvernement a répondu à ce message si particulier: "Tm91cyB2b3VzIHNvdWhhaXRvbnMgdW4gYm9uIGV4ZXJjaWNlLiBRdWUgbGEgZm9yY2Ugc29pdCBhdmVjIHZvdXMuIEZpbiBkZSB0cmFuc21pc3Npb24u".

"Nous vous souhaitons un bon exercice. Que la force soit avec vous. Fin de transmission", voulait en fait dire le message.

L'opération a en tout cas beaucoup amusé les internautes. Les différents corps de l'armée communiqueront ultérieurement sur cet exercice, et dans un langage compréhensible cette fois.

TWVyY2kgZCdhdm9pciBsdSBjZXQgYXJ0aWNsZSwgZXQgw6AgYmllbnTDtHQgc3VyIEZyYW5jZSBTb2lyIQ== (Copiez puis cliquez ici pour déchiffrer le message).

A lire aussi:

Le défilé du 14 juillet est une "démonstration de force", juge le chef d'état-major

Chef d'état-major des armées: "deux ans" avant de sentir les effets de hausse budgétaire

Le chinois Huawei inaugure son centre de cybersécurité à Bruxelles

L'Etat-Major des Armées et le gouvernement se sont échangés des messages en base64 sur Twitter.


Commentaires

-