Le complotiste Etienne Chouard animera une émission sur Sud Radio

Le complotiste Etienne Chouard animera une émission sur Sud Radio

Publié le :

Mardi 26 Février 2019 - 12:14

Mise à jour :

Mardi 26 Février 2019 - 14:26
©Capture d'écran YouTube/Sud Radio
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

A partir de début mars, Etienne Chouard animera une émission sur Sud Radio. Ce professeur d'éco-gestion, grand promotteur du RIC, se déclare complotiste. 

L'annonce a été faite par le président de Sud Radio, Didier Maïsto, en personne. Etienne Chouard, principal promoteur du référendum d'initiative citoyen (RIC), sera à l'antenne tous les jeudis à partir du 7 mars de 19h à 20h pour "parler du RIC et échanger avec les citoyens".

Alors qu'il était pratiquement inconnu du grand public avant la crise des Gilets jaunes, Etienne Chouard s'est servi du mouvement pour apparaître sur le devant de la scène médiatique. Enseignant d’éco-gestion à Marseille, il a été l’un des chantres du "non" au référendum européen de 2005 (qu'il qualifiait de "secret cancer de notre démocratie") et un des grands "théoriciens" du RIC. Toutefois, il n'en est pas moins une figure pour le moins controversée, notamment pour ses liens avec l'extrême droite. Ainsi, en 2014, il qualifiait l'écrivain antisémite Alain Soral de "résistant antitotalitaire, plus à gauche que les fascistes qui nous dirigent". Plusieurs conférences d'Etienne Chouard avaient d'ailleurs été organisées par Egalité & Réconciliation, l'association de Soral.

L'enseignant a également relayé le travail de l'un des principaux des précurseurs du complotisme en France, Thierry Meyssan (connu pour ses théories du complot sur le 11 septembre 2001), soutien affiché du régime de Bachar al-Assad.

Il faut dire qu'Etienne Chouard lui-même se revendique complotiste comme il l'affirmait début février sur l'antenne de France Inter. "Oui, je suis un complotiste. Comme tout citoyen digne de ce nom, je suis vigilant et donc je me méfie des complots des puissants du moment", avait-il alors affirmé. Il ne cache pas non plus ses convergences avec François Asselineau (UPR), partisan du "Frexit" (la sortie de la France de l'Union européenne), qui a fait 0,92% aux élections présidentielles.

Le 2 mars à Genève, Etienne Chouard doit participer à une conférence sur le RIC avec un certain Sylvain Baron. Ce dernier a participé à une action des Gilets jaunes sur une base militaire fin janvier pour demander à l’armée de "neutraliser ou mettre en fuite Emmanuel Macron". L'homme a également un temps côtoyé Alain Soral et a rendu hommage au négationniste Robert Faurisson au nom de "la liberté d’expression" et du nécessaire "débat contradictoire".

Des prises de positions qui ne choquent pas particulièrement Didier Maïsto, président de Sud Radio. Interpellé sur son compte Facebook au sujet des commentaires d'Etienne Chouard sur Alain Soral, il explique que le professeur lui a confié avoir "pris ses distances" avec l'écrivain condamné à de multiples reprises pour provocation à la haine raciale. "Je ne connais pas Chouard depuis longtemps mais de ce que j’en ai vu c’est un homme honnête, sincère et très fraternel", conclut Didier Maïsto.

Lire aussi - RIC: Ruffin rend hommage à Chouard, Autain se désolidarise

La personnalité d'Etienne Chouard avait déjà provoqué quelques remous à la France insoumise, notamment au mois de décembre, quand François Ruffin lui avait rendu un hommage appuyé. Le député de la Somme avait salué "le travail d'hommes de convictions: Etienne Chouard et ses amis" sur le sujet du RIC.

"Je suis évidemment en phase avec la proposition pour le RIC mais j'avoue, je n'aurais pas pris en modèle Etienne Chouard. Mais sans doute suis-je trop sensible aux dérives rouge/brun...", avait alors tweeté une autre député FI, Clémentine Autain.

Voir:

Retailleau (LR) favorable à un référendum d'initiative citoyenne

Référendum d'initiative citoyenne (RIC): Edouard Philippe n'est pas "contre son principe"

A partir de début mars, Etienne Chouard animera une émission sur Sud Radio.


Commentaires

-