Le CSA met en garde LCI pour les propos islamophobes de Zemmour (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 05 août 2019 - 18:45
Image
Eric Zemmour lors d'un débat sur l'Europe à Paris, le 25 avril 2019
Crédits
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
Eric Zemmour avait prononcé des propos islamophobes sur LCI en février dernier.
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives

Le CSA a mis en garde LCI pour des propos islamophobes tenus par Eric Zemmour à l'antenne en février dernier. Le polémiste avait expliqué qu'"on nous a expliqué que l'islam est une religion de paix et d'amour alors qu'on sait bien que cet antisémitisme-là est le produit d'une culture islamique qui vient de très loin".

L'émission polémique avait eu lieu en février dernier. Le Conseil national de l'audiovisuel a mis en garde la chaîne LCI pour des propos tenus à l'antenne par Eric Zemmour qui ont jugé "islamophobes" constituant ainsi "une exhortation implicite à la discrimination" lors d'une émission consacrée à l'antisémitisme en France.

Le polémiste avait notamment estimé qu'il était nécessaire "d'endiguer une immigration de masse qui est aujourd'hui le terreau de cet antisémitisme". "On nous a expliqué que l'islam est une religion de paix et d'amour alors qu'on sait bien que cet antisémitisme-là est le produit d'une culture islamique qui vient de très loin", avait-il poursuivi.

"Le CSA a considéré, en l’espèce, que le présentateur n’avait apporté aucune contradiction ni demandé de précisions quant aux affirmations de l’invité", précise le compte-rendu du gendarme de l'audiovisuel. Et de rappeler à LCI que la chaîne doit veiller dans ses programmes "à ne pas encourager des comportements discriminatoires en raison de la race du sexe, de la religion, ou de la nationalité" et "à promouvoir les valeurs d’intégration et de solidarité qui sont celles de la République et à lutter contre les discriminations".

Lire aussi – Zemmour candidat en 2022: ses amis estiment qu'il pourrait "se laisser convaincre"

En mai 2018, Eric Zemmour a été condamné en appel pour provocation à la haine pour d'autres propos jugés islamophobes. Il avait aussi été condamné pour provocation à la discrimination raciale en 2011, après avoir déclaré à la télévision que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait".

Voir:

Grand remplacement et Kosovo: le fantasme de Zemmour et Marion Maréchal

Pour Ménard, l'union des droites c'est "Marion Maréchal ou Eric Zemmour"

Pour Zemmour, "l'islam empêche le développement de la liberté individuelle" (vidéo)

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don