"Le Divan": par amour, Pierre Arditi a tenté de mettre fin à ses jours

"Le Divan": par amour, Pierre Arditi a tenté de mettre fin à ses jours

Publié le :

Mardi 21 Mars 2017 - 10:00

Mise à jour :

Mardi 21 Mars 2017 - 10:14
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Invitée sur "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel, dont l'émission sera diffusée ce mardi à 23h45 sur France 3, Pierre Arditi a avoué qu’il avait tenté de se suicider après une rupture. C'est en 1976, alors qu'il avait seulement 36 ans, qu'il a fait ce geste désespéré.

Il a tenté de mettre fin à ses jours suite à une rupture. Sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, Pierre Arditi a raconté, avec beaucoup d'émotion, cet épisode douloureux de son passé. C'est en 1976, alors qu'il avait seulement 32 ans, que sa vie a failli s'arrêter.

"Un soir, cette jeune femme dont j’étais très amoureux m’a expliqué que c’était fini. Et je n’ai pas supporté du tout. J’étais dévasté. J’ai marché comme ça, un peu à la dérive. Je devais pleurer sans m’en rendre compte. Et puis à un moment donné, je ne l’ai plus supporté", s'est-il souvenu. Et d'ajouter: "Je me suis dit: +finalement, j’en ai assez. Je suis fatigué+. Je suis reparti à l’endroit où nous vivions à l’époque et j’ai pris, en principe, ce qui aurait dû faire que je ne me réveille pas". Ce soir-là, il avait avalé un cocktail de médicaments (Valium/aspirine) et d'alcool avant de sombrer dans le coma.

C’est finalement cette femme qui lui a sauvé la vie en appelant les secours. Et malgré un pronostic vital engagé, l’acteur, déjà père d'un petit garçon de sept ans, s’en est sorti sans séquelle au grand soulagement de sa famille.

Au cours de cet entretien, qui sera diffusé ce mardi 21 à 23h45 sur France 3, Pierre Arditi a également tenu à évoquer un autre sujet, souhaitant répondre à tous ceux qui lui reprochent de gagner beaucoup d'argent en étant de gauche: "Mais vous devriez au contraire m'estimer davantage. Parce que j'ai tout dans ma condition sociale pour être un homme de droite", a-t-il déclaré. Et d'ajouter: "je trouve tout à fait normal, que moi gagnant bien ma vie, j'aide ceux qui la gagnent bien moins que moi".

Par amour, Pierre Arditi a tenté un geste désespéré dans les années 70.


Commentaires

-