"Le Divan": PPDA se livre sur la mort de l'une de ses filles et confie avoir déjà pensé au suicide

"Le Divan": PPDA se livre sur la mort de l'une de ses filles et confie avoir déjà pensé au suicide

Publié le 22/02/2017 à 16:13 - Mise à jour à 16:26
©Patrick Kovarik/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans "Le Divan de Marc-Olivier Fogiel" sur France 3, Patrick Poivre d’Arvor a évoqué mardi avec émotion le décès de sa fille Solenn. Cette dernière s'est suicidée en 1995 à l'âge de 19 ans de suites de sa maladie, l'anorexie-boulimie.

La plaie est toujours bien ouverte. Invité du Divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3, Patrick Poivre d'Arvor a évoqué mardi 21 la mort de sa fille, Solenn, qui s'est suicidée en 1995 à l'âge de 19 ans des suites de sa maladie, l'anorexie-boulimie. L'ancien présentateur du JT de TF1 a expliqué avoir vécu une période difficile. "Rien n’est plus injuste que la perte d’un enfant, d’un adolescent, même s’il n’y a pas de gradation dans la douleur des uns et des autres", a-t-il déclaré pour évoquer le drame qui s'était déroulé dans un lycée. Il a également expliqué avoir lui aussi pensé au suicide lors de cette épreuve.

"Comme d'autres, c'est arrivé bien sûr. D'arriver jusqu'à vouloir se supprimer mais ce sont des choses qui arrivent à d'autres", a-t-il confié tout en expliquant n'avoir finalement pas sombré, notamment grâce à son fils François, né de sa relation avec Claire Chazal.

Sur le plateau, PPDA est également revenu sur le jour de l'enterrement, rappelant qu'il était rentré de Bretagne pour assurer en direct le journal de 20h de TF1 à Paris. "Vous savez, ce soir-là, c'était pas facile", a-t-il confié tout en revenant sur les critiques qu'il avait reçues de la part de ses confrères. Plusieurs journalistes avaient alors écrit qu'il n'aurait pas dû reprendre l'antenne ce soir-là: "je peux vous dire que quand vous recevez tout ça, là vous en voulez un peu à votre métier, à la manière que certains journalistes ont de déformer les choses", a-t-il notamment expliqué L'homme, désormais âgé de 69 ans, a toutefois reçu le soutien de nombreux téléspectateurs, des lettres "magnifiques" qu'il n'a jamais jetées.

Patrick Poivre D'Arvor a également perdu deux autres de ses filles. Garance est décédée dans le ventre de sa mère suite à un accident de voiture tandis que Tiphaine a été victime de la mort subite du nourrisson.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


PPDA a reconnu avoir déjà songé au suicide.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Culture




Commentaires

-