Le journaliste Philippe Val cambriolé, les malfaiteurs ont désormais les numéros de Nicolas Sarkozy et François Hollande

Le journaliste Philippe Val cambriolé, les malfaiteurs ont désormais les numéros de Nicolas Sarkozy et François Hollande

Publié le :

Mardi 26 Septembre 2017 - 14:49

Mise à jour :

Mardi 26 Septembre 2017 - 14:55
©Stéphane de Sakutin/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le domicile parisien de Philippe Val a été cambriolé lundi. Les malfaiteurs se sont emparés d'objets précieux mais aussi de matériels informatiques dans lesquels se trouvent les coordonnées des anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais aussi celles de plusieurs ministres.

Mauvaise semaine pour l'ancien directeur de Charlie Hebdo. Philippe Val a été victime d'un cambriolage dans son appartement du XIIIe arrondissement de Paris révèle Closer. Les faits se sont déroulés lundi 26.

"Les monte-en l'air se sont hissés jusqu'au premier étage et sont entrés par la fenêtre", précise le magazine spécialisé dans les informations des célébrités. Closer stipule aussi que le butin des malfaiteurs est particulièrement impressionnant: "Une Rolex d'une valeur estimée à 5.000 euros, une arme de poing 7.65 et des ordinateurs portables qui renfermaient de nombreuses données confidentielles" dont les coordonnées des anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais aussi celles de plusieurs ministres. "L'un des appareils a été désactivé à distance tandis que l'autre est protégé par un mot de passe", précise de son côté Le Parisien.

Récemment, c'est le numéro de portable personnel d'Emmanuel Macron qui avait fuité sur Internet, après le vol du téléphone d'un journaliste qui l'avait dans son répertoire, rapportait Challenges lundi 18. Le magazine affirme que le président de la République a été ensuite bombardé de centaines de messages "peu flatteurs".

Contacté par Le Lab d'Europe 1, l'entourage du chef de l'Etat a confirmé l'information, précisant que ce numéro de téléphone "permettait d'échanger des informations non-sensibles" et que le chef de l'Etat avait conservé ce téléphone "car d'anciens contacts continuaient à le joindre" dessus. 

Les coordonnés de Nicolas Sarkozy et François Hollande ont été dérobées par les malfaiteurs.


Commentaires

-