Le maire de Grenoble dit non au spectacle de Dieudonné

Le maire de Grenoble dit non au spectacle de Dieudonné

Publié le :

Mardi 12 Septembre 2017 - 09:51

Mise à jour :

Mardi 12 Septembre 2017 - 10:10
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le maire de Grenoble, Eric Piolle ne souhaite pas que Dieudonné assure son spectacle le 28 octobre prochain dans sa ville. L'élu a expliqué, via un communiqué, qu'il comptait prendre un arrêté interdisant cette représentation pour "risque de troubles à l'ordre public".

Il veut lui faire barrage. En pleine tournée pour son dernier spectacle intitulé La guerre, Dieudonné risque de ne pas poser ses valises à Grenoble. En effet, le maire EELV Eric Piolle ne souhaite pas que l'humoriste se produise dans sa ville, une représentation d'ores et déjà programmée pour le 28 octobre prochain sur la scène du Summum.

"Je vais prendre un arrêté interdisant la tenue du dernier spectacle de Dieudonné pour risque de troubles à l'ordre public", a-t-il écrit dans un communiqué où il explique avoir été interpellé par un grand nombre de personnalités, par des structures et des mouvements politiques, qui découvraient le sujet. "Toutes se sont exprimées sur l’incompatibilité entre les valeurs promues par l’artiste et les valeurs fondamentales de Grenoble, ville ouverte sur le monde et Compagnon de la Libération", a-t-il notamment déclaré.

Et pour étayer ses propos, le maire de la ville a comparé sa venue avec un meeting du Front national qui avait eu lieu en juin dernier, lequel "avait déclenché un tumulte soudain" qui s'était "rapidement étendu à travers tout le centre-ville". Pour l'élu, il est hors de question qu'un évènement de la sorte se reproduire: "En tant que maire, mon rôle est de garantir le respect de l'ordre public", a-t-il ajouté.

Ce n'est pas la première fois ces derniers mois qu'un élu souhaite interdire dans sa ville un spectacle de Dieudonné. Pour rappel, la ville de Nice avait opposé son refus le plus strict à sa venue, programmée le 14 juillet 2017, soit un an jour pour jour après l'attentat meurtrier perpétré sur la Promenade des Anglais par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel. "Je suis très attaché à liberté d'expression et à la liberté artistique: mais Dieudonné depuis bien longtemps n'est plus un artiste (...) Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir et prendrai toutes les dispositions pour empêcher la production de ce spectacle", avait alors indiqué dans un communiqué Christian Estrosi.

Le maire de Grenoble veut interdire le spectacle de Dieudonné dans sa ville, prévu le 28 octobre prochain.

Commentaires

-