Le Média: Chikirou propose une "médiation", Miller maintient ses accusations dans une lettre ouverte

Polémique

Le Média: Chikirou propose une "médiation", Miller maintient ses accusations dans une lettre ouverte

Publié le :

Mardi 14 Août 2018 - 17:11

Mise à jour :

Mardi 14 Août 2018 - 17:18
La polémique continue à la tête du Média. Accusée de malversations financières par la nouvelle direction, Sophia Chikirou, qui a quitté l'aventure en juillet, menaçait d'un procès avant de proposer une médiation. Gérard Miller maintient ses accusations dans une lettre ouverte.
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les tensions traversant Le Média, la web-télé proche de La France insoumise, connaissent de nouveaux rebondissements. Petit rappel: vendredi 10, Mediapart publiait un article citant des accusations de la nouvelle direction du titre contre Sophia Chikirou, à la tête du Média jusqu'en juillet. Elle a depuis quitté ses fonctions pour reprendre ses activités de consultante et préparer pour LFI la campagne à venir des Européennes.

Or Gérard Miller, Aude Lancelin et Henri Poulain, qui constituent la nouvelle direction collégiale, estiment que Sophia Chikirou a facturé, via sa société de conseil Mediascop, des prestations douteuses (pour environ 130.000 euros) à la web-télé, dans le but de se rémunérer pour ses fonctions à la tête du Média, elle qui prétendait exercer des responsabilités à titre bénévole.

Sophia Chikirou avait menacé de porter l'affaire en justice, s'estimant diffamée. Elle met maintenant de l'eau dans son vin et demande plutôt la mise en place d'une "médiation" constituée de "socios (les donateurs, NDLR) et des personnalités comme par exemple Bruno Gaccio" puissent intervenir pour démêler les nœuds de la discorde. "Si nous parvenons à ce compromis, je renoncerai à saisir la justice".

Une main tendue à laquelle a répondu Gérard Miller dans une lettre ouverte, lui aussi sur son compte Facebook. Ce dernier, s'étonnant dans un premier temps que la polémique soit lancée "un peu avant le 15 août, c'est-à-dire que le Média est en vacances et ses salariés dispersés à travers le monde", explique que "ce n'est pas la collégialité et la transparence qui ont étouffé jusqu'à présent le Média", autrement dit quand Sophia Chikirou était aux manettes.

Lire aussi: Le Média: Sophia Chikirou accusée de malversations financières, elle conteste

Gérard Miller attaque ensuite directement l'ancienne dirigeante: "Sophia, même si cela t’agacera, je prends la liberté de m’adresser publiquement à toi. Tout semble nous séparer aujourd’hui" débute-t-il, avant de confirmer ses griefs sur de possibles malversations. "Il y a un point où je crains que ça ne passe pas entre nous: c’est ce qui concerne Mediascop (…) je n’ai jamais entendu parler de la convention liant le Média à Mediascop, convention dont tu fais état dans différents messages, et je ne souhaite pas que tu me mêles à ça. Idem quand tu expliques que le règlement de la première facture de Mediascop s’est fait sans problème, laissant là encore entendre je ne sais quel accord de ma part ou de celle des autres membres du comité de pilotage. Je ne veux pas aller sur ce terrain et je n’irai pas: tu étais présidente de la Société de production, tu as établi puis reçu cette première facture de Mediascop, c’est toi et personne d’autre qui as signé le chèque correspondant et c’est toi et personne d’autre qui l’as encaissé - point final".

A noter qu'Aude Lancelin a republié sans commentaire (voir ici) cette lettre ouverte sur son propre compte Facebook. La médiation semble compromise.

Voir aussi:

Sophia Chikirou à France Soir: "+Le Média+ n'est pas l'organe de propagande de la France insoumise"

Jean-Luc Mélenchon vraiment pas impliqué dans Le Média?

Sophia Chikirou propose une médiation pour éviter le procès.

Commentaires

-