"L'Heure des Pros": Pascal Praud et Eugénie Bastié vertement tancés par Clément Viktorovitch sur CNews (vidéos)

Mise au point

"L'Heure des Pros": Pascal Praud et Eugénie Bastié vertement tancés par Clément Viktorovitch sur CNews (vidéos)

Publié le :

Mardi 07 Novembre 2017 - 13:52

Mise à jour :

Mardi 07 Novembre 2017 - 14:05
Invité de l'émission "L'Heure des pros" sur CNews vendredi dernier, le docteur en sciences politiques Clément Viktorovitch s'est ému des imprécisions énoncés par d'autres chroniqueurs et l'a fait remarqué. La séquence fait le buzz sur Twitter.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La séquence "mise au point" de Clément Viktorovitch fait le buzz sur les réseaux sociaux. Au cours de l'émission L'Heure des pros du 3 novembre dernier qui portait sur "le nouvel antisémitisme en France", le docteur en sciences politiques a fait part de son agacement face aux nombreuses approximations qu'il estimait avoir été dites au cours de l'émission.

Il s'en est notamment pris au présentateur Pascal Praud et à une autre chroniqueuse, Eugénie Bastié qui avait affirmé que les positions de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) étaient "majoritaires" parmi les Français mulsumans.

"Tout à l'heure a été dit que l'UOIF était une institution majoritaire parmi les musulmans de France, j'ai vérifié pendant la publicité là aussi, il n'y a rien qui permet de dire qu'elle est majoritaire, elle n'est même pas au sein du CFCM (Conseil français du culte musulman, NDLR)", a expliqué Clément Viktorovitch. Un argument qui ne semble pas convaincre Pascal Praud qui a estimé qu'"Elle est d'une discrétion sur l'affaire Tariq Ramadan qui est incroyable...".

Un argument balayé d'un revers de la main par le docteur: "Vous avez le droit de dire ça, mais ça ne veut pas dire qu'elle soit majoritaire en quoi que ce soit". Néanmoins, l'animateur a insisté: "Elle a une influence très forte dans le monde musulman. On peut quand même dire ça!". Réplique de Clément Viktorovitch: "Qu'en savez-vous? Je ne dis pas que c'est faux, je dis: qu'en savez-vous?".

Visiblement contrit, l'animateur  a toutefois ajouté: "Elle a une influence ne serait-ce que dans les médias" et, plus bas "Personne ne sait".

"Si personne ne sait, alors ne le disons pas! On est journalistes autour de ce plateau, on est là pour donner des informations précises! Si on ne sait pas, on ne dit pas!", s'est alors exclamé Clément Viktorovitch.

Un peu plus tard dans l'émission Pascal Praud a même estimé que "on (les journalistes) fait des raccourcis journalistiques qui peuvent choquer les universitaires" en tentant de défendre la position d'Eugénie Bastié.

Clément Viktorovitch a tenu à mettre les choses au point sur la précisions des informations lors d'un débat sur CNews.

Commentaires

-