Licenciée, Aude Rossigneux dézingue Le Média

Licenciée, Aude Rossigneux dézingue Le Média

Publié le :

Dimanche 25 Février 2018 - 11:00

Mise à jour :

Dimanche 25 Février 2018 - 11:47
La rédactrice en chef du Média, Aude Rossigneux, a dénoncé samedi dans une lettre "la brutalité" de son licenciement après un mois de travail. Un premier coup dur pour le jeune organe qui se présente comme "indépendante des puissances industrielles et financières".
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Première grosse zone de turbulences pour Le Média. La web télé lancée par des sympathisants de La France insoumise est secouée par l'éviction de sa rédactrice en chef Aude Rossigneux, un peu plus d'un mois après son lancement, et surtout par une lettre au vitriol publiée samedi 24 sur le site Electron libre.

Elle y dénonce un "traitement d’une violence et d’une brutalité qui me laisse dans un état de sidération. Une brutalité qui n’est pas exactement conforme à l’idée que chacun se fait d’un +management+ de gauche. Une brutalité qui serait peut-être un sujet pour LeMédia si elle était le fait d’un Bolloré…".

Une pique bien choisie puisque l'un des objectifs affichés du Média et d'apporter une vision "indépendante des puissances industrielles et financières" autre que celle d'une presse en grande partie contrôlée par les oligarques et qui serait donc plus ou moins à la solde des grands patrons. 

Sophia Chikirou: "Le Média n'est pas l'organe de propagande de la France insoumise"

Sur les raisons de son éviction, Aude Rossigneux reconnaît que le projet a connu "des difficultés, des tensions, et des imprécisions de réglage" mais refuse d'en portet toute la responsabilité. Elle évoque par ailleurs "des troupes toujours motivées, mais épuisées, et pas loin du +burn out+ comme le montrent plusieurs arrêts de travail".

Elle parle également de sa conversation avec la directrice générale Sophia Chirikou, ancienne directrice de campagne insoumise qui aurait apparament craint qu'Aude Rossigneux ne "fasse du mal au Média" en "popularisant" son éviction. "Comment peut-on me soupçonner d’une telle petitesse?", s'offusque Aude Rossigneux. La direction du Média n'avait pas réagi officiellement ce dimanche 25 au matin, mais difficile d'imaginer qu'elle ne voit pas ces déclarations comme une attaque.

Aude Rossigneux a dénoncé la "brutalité" de son licenciement de la part de la direction du Média.


Commentaires

-