"Quotidien": l'énorme malaise de Martin Weill après la déclaration d'amour de Louise Bourgoin (vidéo)

"Quotidien": l'énorme malaise de Martin Weill après la déclaration d'amour de Louise Bourgoin (vidéo)

Publié le :

Mardi 18 Avril 2017 - 07:51

Mise à jour :

Mardi 18 Avril 2017 - 08:01
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lundi dans "Quotidien", l'actrice Louise Bourgoin a tenu à faire savoir à Martin Weill à quel point elle le trouve beau. Un moment qui aurait pu être formidable pour le journaliste, mais qui s'est finalement révélé particulièrement gênant.

Les hommes qui rêvent de recevoir une déclaration d'amour de la part de Louise Bourgoin sont sans aucun doute nombreux. Et la chance est telle qu'il vaut mieux y être préparé. Ce n'était apparemment pas le cas de Martin Weill, l'un des journalistes de Quotidien.

L'actrice était lundi 17 sur le plateau de l'émission présentée par Yann Barthès sur TMC pour la promotion de son film Sous le même toit. Mais elle a fait une parenthèse pour déclarer sa flamme à Martin Weill. Sauf que celui-ci était visiblement très gêné par cette annonce, d'autant plus que la jeune femme en a rajouté sans le vouloir.

"Je pourrais être votre mère", a-t-elle commencé par dire, soulignant le physique juvénile du journaliste de 30 ans qui n'a donc que cinq ans de moins qu'elle. "Mais je voulais juste vous dire que vous étiez très beau. Et ce qui est très beau c'est que vous ne savez pas que vous êtes beau". Visiblement pas préparé à entendre cela, Martin Weill n'a réussi qu'à sourire et à balbutier un remerciement, peinant à regarder la ravissante actrice dans les yeux.

"Je suis fan, voilà c'est tout, vous n'avez pas besoin de répondre, ça n'appelle pas de réponse", a-t-elle ajouté. Au point de rendre son partenaire à l'écran Gilles Lelouche faussement jaloux. "Mais toi tu es avec quelqu'un", a-t-elle rétorqué avant d'enfoncer le clou en se tournant à nouveau vers Martin Weill pour lui demander s'il était célibataire. Le jeune homme a vaguement réussi à articuler un "oui".

Ce moment "hyper gênant" comme l'a fait subtilement remarqué Gilles Lelouche l'est devenu encore plus lorsque la régie de Quotidien a lancé une musique romantique et que le public a réclamé "un bisou". Car les jambes interminables de Louise Bougoin, probablement perchées sur des talons, ont alors souligné la différence de taille entre elle et Martin Weill: "je ne l'avais pas vu debout. il faut réenregistrer", s'est exclamé l'actrice, hilare, rendant l'instant encore plus embarassant si cela était possible.

Après coup, Martin Weill semble s'être rendu compte de la chance qu'il a eu. Sur Twitter, il a fait mine de laisser son numéro de téléphone à Louise Bourgoin.

"Je voulais juste vous dire que vous étiez très beau", a dit Louise Bourgoin a un Martin Weill embarassé par le compliment.


Commentaires

-