"Made for sharing": Teddy Riner défend le slogan en anglais de Paris-2024

"Made for sharing": Teddy Riner défend le slogan en anglais de Paris-2024

Publié le :

Samedi 04 Février 2017 - 16:15

Mise à jour :

Samedi 04 Février 2017 - 16:16
©Photo AFP
PARTAGER :
-A +A

La candidature de Paris pour l'organisation des Jeux olympiques 2024 a été officiellement bouclée vendredi, avec la remise finale du dossier et la révélation du slogan officiel, qui sera donc en anglais. Ce qui ne plait pas à tout le monde. Le judoka et double champion olympique Teddy Riner explique ce choix.

"Venez partager". Voici la version française du slogan de la candidature de la ville de Paris à l'organisation des Jeux olympiques 2024. Mais ce ne sont pas ces deux mots que l'on verra partout car le comité d'organisation a opté pour l'anglais dans la version officielle: "Made for sharing".

Ce slogan a été dévoilé vendredi 3 lors de la remise finale du dossier de candidature Paris-2024. Il a illuminé la Tour Eiffel. Et n'a pas tardé à faire polémique. "Ce n'est pas en singeant les Anglo-Saxons que nous ferons briller la France dans le monde. Cela me choque beaucoup" s'est notamment insurgé Florian Philippot, vice-président du Front national, sur RTL.

Sur les réseaux sociaux, c'est relativement partagé. Il y a ceux qui aiment ce slogan le coup de peps qu'il donne à la candidature de la France aux JO, et il y a les autres qui, comme Florian Philippot, trouve cela scandaleux. Sur Twitter, un internaute en colère a rappelé: "On est en France pu****. Et la langue officielle des JO, c'est le français je vous rappelle".

Le comité Paris-2024 s'était préparé dès le début à l'éventualité de cette polémique. "L'enjeu est d'adresser un message au monde en dévoilant notre signature internationale. Nous ne devons surtout pas être centrés sur nous-mêmes", a déclaré Michaël Aloïsio, directeur général adjoint du comité Paris-2024, dans les colonnes du Figaro.

Ce samedi 4, c'est Teddy Riner qui est monté au créneau. Le porte-drapeau de la France aux JO-2016 et l'un des ambassadeurs de cette candidature a déclaré sur Europe 1 que l'objectif était "de parler à tout le monde". "C'est important de faire comprendre qu'on veut gagner ces Jeux mais en plus qu'on les veut à Paris en 2024. Pour se faire comprendre, il n'y a pas 36.000 langages… 80% des gens parlent anglais. Il fallait un slogan anglais pour partager un moment avec tout le monde, pour des Jeux universels" a-t-il expliqué.

Pour savoir si ce slogan a été efficace, et a conquis la planète, rendez-vous le 13 septembre 2017, jour où le Comité international olympique (CIO) doit départager Paris, Los Angeles et Budapest.

La Tour Eiffel s'est illuminée aux couleurs des anneaux olympiques pour mettre en valeur la candidature de Paris aux JO-2024. On peut apercevoir le slogan officiel "made for sharing".


Commentaires

-