Margaux Legrand-Guérineau: Miss Centre a été destituée pour des photos dénudées

Margaux Legrand-Guérineau: Miss Centre a été destituée pour des photos dénudées

Publié le :

Lundi 07 Novembre 2016 - 12:02

Mise à jour :

Lundi 07 Novembre 2016 - 12:13
©Facebook@Margaux Legrand-Guérineau
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Peu de temps après avoir laissé sa couronne à sa première dauphine pour "des raisons personnelles", Margaux Legrand-Guérineau, Miss Centre-Val-de-Loire 2016, a avoué dans une interview à "La Nouvelle République" avoir été destituée pour des photos dénudées. Un anonyme aurait envoyé des clichés compromettants d'elle à la directrice générale de la société Miss France.

"C'est une destitution, je n'ai pas abandonné". Trois semaines après avoir rendu sa couronne "pour des raisons personnelles", Margaux Legrand-Guérineau, Miss Centre-Val-de-Loire 2016, révèle les raisons réelles qui l'ont poussée à prendre cette surprenante décision dans La Nouvelle République. "Un mois après l'élec­tion, Sylvie Tellier (ancienne Miss France et directrice générale de la société Miss France, NDLR) m'a appe­lée pour me dire qu'elle avait reçu par cour­rier anonyme des clichés compromettants de moi",explique la jeune fille de 22 ans dans l'édition du samedi 5 novembre.

Ainsi, conformément au règlement stipulant qu'une candidate ne doit pas avoir participé à une séance photo "susceptible de permettre une exploitation auprès du public d’images dans lesquelles elle apparaîtrait totalement ou partiellement dénudée", la belle a donc dû donner sa couronne à Cassandre Joris, sa première dauphine, et annoncé qu'elle renonçait pour "des raisons personnelles".   Car  Sylvie Tellier "m'a conseillé de dire que j'abandonnais pour des raisons personnelles, car sinon cela pourrait créer un buzz médiatique", raconte-elle.

Pourquoi donc revenir sur cette décision aujourd'hui? "Beaucoup de gens m'ont posé des questions. Je ne me sentais pas bien, j'avais peur du buzz. Mais de toute façon, c'est la vérité, je n'ai pas honte de ces photos et je veux juste avoir des explications", explique Margaux, précisant: "J'ai fait des photos il y a trois ans et demi avec un ami photo­graphe à moi, des photos artis­tiques en topless caché, pas vulgaires ni érotiques, desti­nées à rester privées avant de les utili­ser pour un book profes­sion­nel à l'avenir". Furieuse d'avoir été démasquée par un "anonyme", l'étudiante en troisième année à l'Institut de formation de manipulateurs d'électroradiologie médicale de Tours a essayé de recontacter Sylvie Tellier afin de savoir de quelles photos il s'agissait exactement afin de pouvoir remonter jusqu'à l'envoyeur. En vain, ses appels sont restés sans réponse. 

Ce n'est pas la première fois qu'une Miss doit jeter l'éponge pour des photos dénudées. L'année dernière, Eugénie Journée alias Miss Bretagne, avait été destituée après qu'une photo d'elle topless a été publiée sur les réseaux sociaux. "Le problème, ce n'est pas de savoir si ces photos sont choquantes ou artistiques. C'est l'acte de se dénuder devant un objectif qui est sanctionné. Le règlement dit que les jeunes filles ne doivent pas poser dénudées ou dans des situations équivoques. Nous ne pouvons pas faire de cas par cas. C'est dommage pour elle car elle est très jolie. Elle faisait partie de mes favorites", avait alors expliqué Sylvie Tellier. 

 

"J'ai fait des photos il y a trois ans et demi avec un ami photo­graphe à moi, des photos artis­tiques en topless caché, pas vulgaires ni érotiques", a expliqué la jeune fille.


Commentaires

-