"Mariés au premier regard": la production explique pourquoi il n'y a pas d'homosexuels dans le programme

"Mariés au premier regard": la production explique pourquoi il n'y a pas d'homosexuels dans le programme

Publié le :

Lundi 20 Novembre 2017 - 12:47

Mise à jour :

Lundi 20 Novembre 2017 - 13:01
Le magazine "Télé-Loisirs" a demandé à la société produisant l'émission de M6 "Mariés au premier regard" pourquoi en deux saisons la production n'a jamais envisagé de former un couple homosexuel. Les concepteurs du programme n'ont pas esquivé la question et admettent que la démarche pourrait voir le jour.
©Capture d'écran M6
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une question plus subtile qu'il n'y paraît qu'a posée le magazine Télé-Loisirs à la société de production de l'émission Mariés au premier regard sur M6, qui propose d'organiser des mariages entre deux personnes qui ne se connaissent pas et se découvrent au dernier moment, lors de la cérémonie civile à la mairie.

En effet, l'émission en est à sa deuxième saison et fonctionne selon le même principe que l'année dernière: faire passer des tests décrits comme assez poussés pour calculer des scores de compatibilité amoureuse entre un homme et une femme, et proposer ensuite que les deux se marient et se découvrent le "Jour J" (surprise aussi pour les familles respectives).

Or le magazine a posé la question qui fâche: pourquoi l'émission n'envisage-t-elle ce "jeu" que sous le prisme de l'hétérosexualité? Autrement dit, pourquoi n'y a-t-il aucune partie du programme proposant de faire trouver l'amour et un conjoint pour la vie à des gays ou des lesbiennes? Le mariage entre personnes du même sexe est en effet autorisé en France depuis 2013.

La société de production Studio 89 a répondu à cette question et est restée particulièrement évasive même si l'idée n'est pas exclue. "Aucune porte n’est fermée. Alors pourquoi pas? Maintenant que les homosexuels ont le droit de se marier en France, on peut le faire", a expliqué Kamila Fievet-Palies, la productrice. Sans s'avancer plus loin: "Après, je ne peux pas vous dire que ce sera le cas pour la saison 3 car on n'en est pas là".

> Lire aussi: "Mariés au premier regard": quand Stéphane Edouard donnait des conseils pour "dresser sa femme"

La productrice, enfin, assure que l'homosexualité de participants ne changerait rien au principe de l'émission même s'"il faudrait juste ajouter des ateliers", soit les "temps forts" que vivent les participants jusqu'à l'arrivée devant le maire.

Reste à savoir si l'idée de faire participer des homosexuels pourrait être une possibilité pour l'émission afin de relancer le programme qui s'essouffle côté audiences pour cette deuxième saison. 

"Maintenant que les homosexuels ont le droit de se marier en France, on peut le faire" assure la production de "Mariés au premier regard".


Commentaires

-