Marine Lorphelin répond aux accusations de racisme suite à son tweet sur l'attentat de Barcelone et la protection des "Européens"

Marine Lorphelin répond aux accusations de racisme suite à son tweet sur l'attentat de Barcelone et la protection des "Européens"

Publié le :

Samedi 19 Août 2017 - 12:34

Mise à jour :

Samedi 19 Août 2017 - 12:43
©Marine Lorphelin/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Marine Lorphelin, Miss France 2013, a publié un tweet après les attentats en Espagne, demandant qu'enfin les "Européens" puissent être en sécurité. Un choix de mots qui a déclenché des critiques vives auxquelles l'ancienne reine de beauté a tenté de réagir.

BUZZ - Le choix des mots sur Twitter est visiblement un exercice souvent délicat. C'est cette fois l'ancienne Miss France 2013 Marine Lorphelin qui en a fait les frais.

L'ex-reine de beauté, qui poursuit actuellement une carrière de mannequin et tient un blog santé, avait en effet publié un tweet (visiblement retiré depuis) pour exprimer sa compassion après l'attentat de Barcelone, et sa crainte face au danger menaçant la sécurité. "Les politiques vont-ils enfin décider de protéger les citoyens européens ? Toutes mes pensées émues aux victimes et à leurs familles #Barcelone" y écrivait-elle.

Or, l'usage du mot "Européen" était visiblement déplacé aux yeux d'une partie des internautes qui estimaient le terme potentiellement "raciste" et trouvant normal que l'ex-miss se fasse rabrouer en ligne, elle qui a essayé de répondre sans doute un peu maladroitement.

Certains abonnés de Twitter sont même tombés franchement dans le vulgaire.

Mais Marine Lorphenlin n'a pas souhaité se laisser faire et face à ce déferlement de critiques et d'insultes (mais aussi quelques soutiens) elle a (timidement) répondu sur son compte, refusant d'être qualifiée de raciste, tout en esquissant un "mea culpa".

Marine Lorphelin n'est d'ailleurs pas la seule a avoir subi les foudres du web suite à une réaction jugée inappropriée. Thomas Zlowodzki, un élu du mouvement Sens Commun proche de François Fillon a aussi fait le "buzz", volontairement cependant (contrairement sans doute à Marine Lorphelin), pour un tweet où il expliquait que les Français aurait pu "agir contre le totalitarisme islamique en votant François Fillon", finissant d'un lapidaire "Assumez #Barcelone". Un message qui a déclenché également un torrent de critiques auxquelles l'élu a répondu par un long communiqué.

L'ancienne Miss France ne s'attendait sans doute pas à de telles critiques.


Commentaires

-