Mennel ("The Voice") épinglée pour des tweets complotistes, l'artiste répond sur Facebook

Défense

Mennel ("The Voice") épinglée pour des tweets complotistes, l'artiste répond sur Facebook

Publié le :

Mardi 06 Février 2018 - 09:49

Mise à jour :

Mardi 06 Février 2018 - 10:02
Mennel, une candidate du radio-crochet "The Voice" a impressionné les coachs par sa maîtrise vocale... avant de se voir critiquée sur les réseaux sociaux pour des tweets que la jeune femme avait publié et faisant part d'opinions "complotistes" sur les attentats ayant secoué la France. L'artiste a tenu à répondre.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est la première polémique de la saison de The Voice, une émission peu coutumière de ce genre de "bad buzz". Et l'intéressée a tenu à réagir. Une candidate d'origine syrienne, Mennel, a fait forte impression lors de son passage aux sélections à l'aveugle, dans l'émission diffusée samedi 3 (et qui, pour rappel, est pour l'instant diffusée en différé).

Chantant le tube Hallelujah en anglais et en arabe avec une voix douce et suave, la jeune femme a vu ressortir dans la foulée des tweets douteux qu'elle avait publiés sur le réseau social. Dans le viseur, un message publié le lendemain de l'attentat de Nice en 2016, qui avait 86 morts, où Mennel exprime à demi-mot une opinion clairement "complotiste".

"C'est devenu une routine, un attentat par semaine. Et toujours pour rester fidèle, le +terroriste+ prend avec lui ses papiers d'identité. C'est vrai que quand on prépare un sale coup, on n'oublie surtout pas de prendre ses papiers", avait-elle écrit sur le réseau social ajoutant le hashtag #PrenezNousPourDesCons.

La jeune femme dans d'autres message exprimait ici son soutien à Dieudonné ou à Tariq Ramadan, là ses doutes sur la version de l'assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray en 2016.

Lire aussi: "The Voice": une candidate fait polémique suite à ses propos sur l'attentat de Nice 

Face aux polémiques et aux critiques qui demandent plus ou moins ouvertement son éviction du jeu, la jeune femme a répondu sur son compte Facebook. "On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée" explique la jeune femme qui assure aimer la France étant "née à Besançon".

Depuis hier, je lis beaucoup de choses qui sont sorties de leur contexte. On me prête des intentions qui ne sont pas...

Publié par Mennel Official sur lundi 5 février 2018

Elle assure d'ailleurs condamner "avec la plus grande fermeté le terrorisme". "La preuve en est mon choix de chanter +Hallelujah+ de Léonard Cohen. Cette chanson illustre parfaitement le message que je souhaite faire passer en tant qu’artiste".

Les quatre coachs se sont retournés sur la prestation de celle qui souhaite devenir professeur d'anglais. Elle a finalement choisi Mika pour continuer l'aventure.

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

Mennel a assuré que "née à Besançon", elle "aime la France".

Commentaires

-