Michel Drucker sur Laurent Delahousse: "inadmissible" pour France Télévisions

Michel Drucker sur Laurent Delahousse: "inadmissible" pour France Télévisions

Publié le :

Vendredi 06 Juillet 2018 - 08:46

Mise à jour :

Vendredi 06 Juillet 2018 - 08:52
La direction de France Télévisions aurait sévèrement recadré Michel Drucker suite à ses propos sur Laurent Delahousse. En conflit avec son collègue sur les cases horaires du dimanche, il a déclaré que celui-ci n'est "pas un mec bien".
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La direction de France Télévisions n' aurait pas apprécié les propos de Michel Drucker sur son collègue Laurent Delahousse. Il faut dire que l'animateur historique du service public n'y a pas été de main morte pour régler ses comptes avec le présentateur du JT. Le tout sur fond de critique du "jeunisme" de sa chaîne qui a déjà causé des frictions internes.

Dans une interview accordée au Parisien et publiée mercredi 4, Michel Drucker est notamment revenu sur la restriction de son temps d'Antenne et le déplacement de sa case horaire. La saison prochaine, Vivement dimanche prochain sera supprimé mais Vivement dimanche reviendra, de 14h à 16h.

La case stratégique de "l'acces prime-time" (entre 18h et 20h) échappe donc totalement à Michel Drucker. Il l'avait déjà en partie perdue au profit de 19h le dimanche de Laurent Delahousse. Et c'est ce point qui l'avait mis en colère, ainsi que les méthodes de son collègue.

Voir: Michel Drucker tacle Laurent Delahousse, "pas un mec bien"

"De toute ma vie, je n’ai jamais critiqué un confrère, j’ai été d’une loyauté et d’une fidélité indéfectible au service public. Mais là, c’en est trop. Parce que Laurent Delahousse n’est pas un mec bien. Il a demandé ma place pendant près de dix ans. Chaque saison, il menaçait la direction de partir s’il n’avait pas le 19 heures alors que j’étais une locomotive pour son journal", a-t-il déclaré au Parisien, ajoutant que Laurent Delahousse: "a été d’une inélégance incroyable. C’est même le ballon d’or de la discipline. Et en interne, je ne suis pas le seul à le penser. À l’époque, je lui ai écrit. Il a essayé de me faire croire qu’il était la courtoisie incarnée. Je n’ai aucune rancune, mais j’ai de la mémoire".

Selon le quotidien, Takis Candilis, le numéro 2 du groupe audiovisuel, a envoyé un SMS immédiatement après la parution de cette interview jugée"inadmissible".

Publiquement, la réaction de la chaîne est plus diplomate: "Il faut raison garder. La direction de l'information salue le travail de Laurent Delahousse, une figure emblématique et respectée de France Télévisions, de ses équipes et de la rédaction. Chacun a sa place et son rôle sur le service public", a ainsi tweeté Yannick Letranchant, directeur de l’information de France 2.

Depuis plus d'un an, plusieurs présentateurs historiques ont taclé la politique de France Télévisions ou certains collègues , affirmant que leurs scores ou la qualité de leurs émissions ne sont pas pris en compte dans l'octroi des créneaux, les chaînes leur préférant systématiquement les animateurs et concept plus "jeunes" afin de renouveler son image et séduire un autre public.

"Laurent Delahousse n’est pas un mec bien", avait déclaré Michel Drucker.


Commentaires

-