"Polnareff, Delpech et Ferrer": le documentaire de Mireille Dumas à ne pas manquer sur France 3 ce vendredi (vidéo)

"Polnareff, Delpech et Ferrer": le documentaire de Mireille Dumas à ne pas manquer sur France 3 ce vendredi (vidéo)

Publié le :

Vendredi 05 Mai 2017 - 19:00

Mise à jour :

Vendredi 05 Mai 2017 - 19:02
©Haley/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Michel Polnareff, Michel Delpech et Nino Ferrer ont marqué l’histoire de la chanson française par leur talent. Mireille Dumas livre ce vendredi un portrait intimiste des trois chanteurs dans un documentaire intitulé "Polnareff, Delpech, Ferrer: la rançon du succès".

Mireille Dumas propose ce vendredi 5 à 20h50 sur France 3 un documentaire sur le destin croisé de trois des plus célèbres chanteurs français. En effet, après avoir rapproché dans un précédent documentaire à Jean-Jacques Goldman, Daniel Balavoine et Michel Berger, la journaliste a choisi de s'intéresser à Michel Delpech, Nino Ferrer et Michel Polnareff.

Une belle occasion pour revivre les tubes et découvrir des images inédites de vos chanteurs préférés, avec notamment des archives inédites et personnelles. L'occasion de découvrir la genèse de leurs plus grands tubes mais aussi de s'intéresser à un angle plus intimes avec notamment les heure splus sombres des chanteurs faites de déceptions, de trahisons, de ruptures et d'une véritable descente aux enfers.

"Ce qui m’intéresse, c’est d’apporter un autre éclairage sur leur création, de mettre en perspective leur destin avec leurs chansons, qui en disent souvent long sur eux et sur leur époque", a expliqué Mireille Dumas au Figaro. Et d'ajouter: "Ils déboulent avec d’énormes succès à une époque où l’on ne cachait pas les signes extérieurs de richesse. Mais suivront traversées du désert, trahisons, ruptures… Tous trois vont vivre alors un mal-être profond. Delpech confiait qu’il n’était pas préparé à la violence du star-système et à ses excès. Polnareff se fait spolier par la personne qui s’occupe de ses affaires et se retrouve sans argent…".

Leur famille et leurs proches révèlent ainsi - sans tabou - le prix à payer de leur succès. Un prix d'autant plus dur que Nino Ferrer, miné par la mort de sa mère, décidera de mettre fin à ses jours le 13 août 1998. 

Une belle occasion pour revivre les tubes et découvrir des images inédites de vos chanteurs préférés.


Commentaires

-