Nabilla et Simone Veil caricaturées par "Charlie Hebdo", la bimbo réagit

La bimbo une nouvelle fois visée

Nabilla et Simone Veil caricaturées par "Charlie Hebdo", la bimbo réagit

Publié le :

Mardi 04 Juillet 2017 - 19:48

Mise à jour :

Mardi 04 Juillet 2017 - 19:54
Suite à la mort de Simone Veil, "Charlie Hebdo" a souhaité dédier sa nouvelle couverture à cette grande dame dont le combat a marqué toute une génération de personnes. Dessus, le journal satirique français a fait une comparaison d'icône générationnelle, un dessin qui ne semble pas avoir plu à Nabilla, visée une nouvelle fois.
©Martin Bureau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Quelques jours après la mort de Simone Veil, Charlie Hebdo a tenu à lui rendre hommage à sa façon. Sur sa nouvelle Une, dévoilée ce mardi 4, on y voit le visage de cette grande dame dont le combat a marqué toute une génération de personnes. A ses côtés, une mère et sa fille. Smartphone à la main, la première s'exclame: "Simone Veil une grande dame"  tandis que la deuxième tend à relativiser. "Ce n'était pas Nabilla non plus", déclare-t-elle.  

Avec cette nouvelle caricature, le journal satirique français a souhaité faire une comparaison entre deux générations. Celle passée avec comme icône Simone Veil: une ancienne déportée, ministre et militante pour le droit des femmes. Et celle actuelle avec comme "modèle", la star de téléréalité Nabilla Benattia. Rapidement, la bimbo a souhaité réagir sur Twitter. "C'est une blague la Une de Charlie Hebdo?", s'est-elle interrogée précisant dans un hashtag qu'elle respectait Simone Veil qui fut en 1979 la première présidente du Parlement européen élue au suffrage universel direct.

Outre ce commentaire, la belle brune a également fait parler d'elle ce mardi en publiant pour la première fois une photo d'elle et de son père (Khoutir Benattia) sur les réseaux sociaux. Souhaitent rester loin des projecteurs, ce dernier entretenait une relation compliquée avec sa fille. "Voilà, après tout ce temps mon papa m'autorise à mettre une photo de lui. Je l'aime tellement et je lui ressemble tellement, je suis contente qu'on se soit retrouvés. Je l'aime plus que tout au monde. Et au cas où vous ne l'auriez pas reconnu, la petite personne sur ces genoux c'est Tarek (son frère, NDLR)", a-t-elle écrit en légende. 

"C'est une blague la Une de Charlie Hebdo?", s'est-elle interrogée.

Commentaires

-