Octobre 1959: Angélique et l'âge d'or de "France-Soir" (VIDEO)

Octobre 1959: Angélique et l'âge d'or de "France-Soir" (VIDEO)

Publié le :

Jeudi 24 Septembre 2015 - 21:31

Mise à jour :

Mardi 15 Août 2017 - 19:59
C'est dans "France-Soir" que sont parus, sous forme de feuilleton, les premiers romans d'"Angélique, Marquise des Anges", qui contribuèrent au succès du journal. Ce 6 octobre 1959, débute la publication d'un nouvel épisode de la saga, "Indomptable Angélique".
©DR
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

Pendant vingt ans, entre 1949 et 1969 environ, France-Soir a pu se targuer d'être "le seul quotidien français vendant plus d'un million": c'était la formule figurant sous le nom du journal, en première page. Le quotidien de Pierre Lazareff a connu son âge d'or à la fin des années 50, et à l'époque l'une des raisons de son succès portait un prénom: Angélique.

"Page 8: Indomptable Angélique (La Marquise des Anges)", titre France-Soir ce mardi 6 octobre 1959 pour annoncer "le début d'un nouveau grand roman d'amour et d'aventures d'Anne et Serge Golon".

C'est en 1956 qu'Anne Golon a publié en Allemagne le premier Angélique puis, l'année suivante, c'est dans France-Soir, sous forme de feuilleton, qu'est paru Angélique, Marquise des Anges. Aidée dans ses recherches historiques par son mari Serge avec qui elle cosignera ses livres, Anne Golon écrira ainsi 13 romans jusqu'en 1985.

Angélique est une femme forte et amoureuse, sous le règne de Louis XIV, qui se bat pour protéger son mari, le comte Joffrey de Peyrac, et sa famille. Les thèmes abordés dans les livres sont audacieux pour l'époque, placés dans un contexte historique: l'amour physique, l'ostracisme de l'Eglise, la persécution des Protestants, les sorciers guérisseurs, le viol, la place de la femme dans le couple et dans la société, etc.

Les romans seront traduits en plus de 20 langues et feront l'objet de cinq films, réalisés par Bernard Borderie, de 1964 à 1968, avec Michèle Mercier dans le rôle principal et Robert Hossein dans celui de Joffrey de Peyrac. Un remake, avec Nora Arnezeder et Gérard Lanvin, réalisé par Ariel Zeitoun, est sorti sur les écrans en décembre 2013.

Serge Golon est décédé en 1972 et Anne Golon en juillet 2017 à l'âge de 95 ans, après n'avoir pu toucher la majeure partie de ses droits d'auteur qu'en 2005, après un long différend avec ses éditeurs.

La publication du feuilleton contribuera à augmenter sensiblement les ventes de France-Soir à la fin des années 50. Mais d'autres rubriques, à l'époque, fidélisent le lecteur, comme "Les potins de la commère" dans lesquels, depuis plus d'une décennie, la journaliste Carmen Tessier raconte la vie privée et les petits secrets des personnalités. Ce 6 octobre 1959, elle raconte qu'"Eddie Constantine s'est fait stewart pour payer une vieille dette".

Les années 50, c'est aussi la conquête de l'espace. Le titre principal de la Une, ce jour-là, concerne l'engin spatial russe Lunik-III, qui fut le premier à photographier la face cachée de la Lune. "Lunik-III (nouvel engin spatial russe) explorera mercredi la ''banlieue'' lunaire", titre le journal.

Autre article de première page, les courses hippiques: "La blessure, en course, d'Herbager, favori du Prix de l'Arc de Triomphe, a fait perdre des millions aux parieurs du tiercé", titre le journal. Qui ajoute cependant que "la victoire de Saint Crespin rapporte 100 millions au gagnant du Sweepstake".

Autre point fort de France-Soir, les faits divers. Parmi les articles et titres de Une, on peut lire ce 6 octobre 1959 le récit intitulé "Meurtre et chasse à l'homme à Paris, rue Saint-Denis", rue située à deux pas du siège du journal à l'époque, 100 rue Réaumur. Une réponse et une question composent le titre de l'article: "Qu'est-ce que tu as fait? --Rien, j'ai tué une femme!". Puis le sous-titre suivant: "Et le jeune assassin blond de Rosa, l'entraîneuse qu'il venait d'abattre sur le trottoir, prend la fuite".

En bas, à gauche, France-Soir résume la dernière journée du championnat de France de football: "Le Racing battu à Limoges: 6 points de retard sur le premier, Nîmes".

Et une publicité horizontale, sur toute la largeur de la page, conclut cette Une en s'adressant aux lectrices: "100 conseils d'élégance pratique pour vous, votre mari, votre maison cette semaine dans ELLE". L'hebdomadaire fut fondé en 1945 par Hélène Lazareff, au moment où son époux créait France-Soir.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film Angélique, Marquise des Anges en 1964):

La Une du 6 octobre 1959.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-