"On n'est pas couché": Yann Moix regrette son attitude et présente ses excuses aux "petits candidats"(vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"On n'est pas couché": Yann Moix regrette son attitude et présente ses excuses aux "petits candidats"(vidéo)

Publié le 09/04/2017 à 12:04 - Mise à jour à 12:08
©Baltel/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Sur le plateau d'"On n'est pas couché", samedi soir, les deux chroniqueurs de l'émission ont tenu à faire leur mea culpa à l'égard des petits candidats à l'élection présidentielle. Yann Moix a reconnu sa condescendance expliquant qu'il regrettait son attitude. Il a fait la promesse d'être moins "hautain" avec eux.

Ils ont fait leur mea culpa. Quatre jours après Le Grand Débat, les deux chroniqueurs d'On n'est pas couché ont souhaité adressé un mot aux "petits candidats" de cette élection. Vanessa Burggraf a tout d'abord  salué leur "courage", notamment sur la question des affaires. "Ils n'ont rien à perdre, ils n'ont pas d'enjeux, ils savent qu'ils n'iront pas au second tour. Et du coup, ils n'ont pas de langue de bois et ils osent dire, comme l'a fait Philippe Poutou ou encore Nathalie Arthaud, ce que les autres n'osent pas dire", a-t-elle déclaré.

Même son de cloche pour Yann Moix qui a souhaité revenir sur la performance du candidat du NPA. "Dieu sait s'il nous en a fait voir sur ce plateau, mais je l'ai trouvé excellent, Philippe Poutou, au débat", a-t-il confié faisant ensuite amende honorable. Le chroniqueur a expliqué qu'il avait longuement réfléchi à son attitude à l'égard de certains candidats.

"C'est vrai que parfois j'ai eu une sorte de condescendance en recevant les petits candidats", a-t-il confessé. Avant de se questionner: "Est-ce qu'ils valent moins qu'un Thierry Solère? contre lequel je n'ai rien, mais qui sous prétexte qu'il a une cravate et s'exprime très bien nous enfume encore plus qu'eux peut-être. C'est la démocratie, ils ont eu leur 500 signatures".  Le chroniqueur a ensuite fait la promesse d'être moins "hautain" avec les "petits candidats", estimant qu'ils "font parfois du bien à la démocratie".

Ce mea culpa fait suite à l'interview, accordée au Monde, de Catherine Barma (la productrice de l'émission) dans laquelle elle a réagi aux accusations de maltraitance des petits candidats à l'élection présidentielle lors du talk-show. "Non, ils n’ont pas été plus maltraités que quiconque", a-t-elle ainsi déclaré. Et de poursuivre: "c’est l’émission qui est comme ça. Ces candidats, au discours moins établi, sont moins habitués à cet exercice et au format de ce style d’émission alternant politique, société et culture face à des chroniqueurs pugnaces".

Pour rappel, lors de l'émission diffusée samedi 8 au soir, Yann Moix a tenu à préciser que personne ne lui avait rien demandé.

(Voir ci-dessous la vidéo du mea culpa des deux chroniqueurs de l'émission On n'est pas couché): 


 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Yann Moix a présenté ses excuses aux petits candidats.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-