Pamela Anderson: la star se confie sur sa relation amoureuse avec Julian Assange

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pamela Anderson: la star se confie sur sa relation amoureuse avec Julian Assange

Publié le 24/04/2017 à 19:31 - Mise à jour à 19:36
©Mike Windle/Getty Images North America/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans les colonnes du "JDD", Pamela Anderson est revenue sur la relation amoureuse qu'elle entretient avec Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. Pour la comédienne de 49 ans, leur histoire est "extraordinaire" et "compliquée".

Pamela Anderson est sortie de son silence. Quelques semaines après avoir confirmé, à demi-mots, être en couple avec Julian Assange, l'ancienne star d'Alerte à Malibu s'est confiée plus en détail sur la relation amoureuse qu'elle entretient avec le fondateur de WikiLeaks. C'est lors d'une interview au JDD qu'elle s'est laissée aller à quelques confidences. L'actrice de 49 ans a tout d'abord expliqué l'avoir rencontré par l'intermédiaire d'une amie commune, Vivienne Westwood.

"Je lui ai rendu visite à plusieurs reprises lorsqu’il était abrité par l’ambassade d’Équateur à Londres. Nous nous rejoignons sur beaucoup de sujets, notamment l’environnement qui m’a toujours intéressée. Au côté de Julian, c’est un combat très romantique et je l’aime pour cette raison: il tente de libérer le monde en l’éduquant", a-t-elle affirmé dans les colonnes de l'hebdomadaire. Mais la comédienne, qui a récemment fait parler d'elle en appelant à voter Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle, n'est pas allée plus loin dans ses propos. Pour protéger son intimité, elle a donc souhaité rester discrète sur les liens qui l'unissent à Julian Assange: "Notre relation, extraordinaire, est trop compliquée et personnelle pour l’expliquer ici".

Interrogée également sur l'accusation de viol en Suède dont fait l'objet son compagnon, la sex-symbol n'a pas hésité à défendre son cher et tendre. "Le terme de viol est purement diffamatoire. Jusqu’à preuve du contraire, il n’y a aucune charge contre lui. C’est une manigance politique. À partir d’une histoire de préservatif déchiré, on a bâti tout un stratagème pour l’extrader vers les États-Unis", a-t-elle affirmé. Et d'ajouter: "Julian a exposé le nom de gens très puissants, qui ne reculeront devant rien pour le discréditer. Il a besoin d’une protection et la France serait le meilleur endroit. Lui aussi, il est un réfugié.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Pamela Ander¬son a livré quelques détails sur la relation qu'elle entretient avec Julian Assange.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-