Photo polémique: une candidate Miss France sous le feu des critiques

Photo polémique: une candidate Miss France sous le feu des critiques

Publié le 06/12/2016 à 12:54 - Mise à jour à 12:59
©Justine Kamara/Facebook.
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A quelques semaines de l'élection Miss France, un "corbeau" a envoyé à la presse une photo sur laquelle Miss Lorraine 2016, alors âgée de 15 ans, pose avec une arme factice à la main. Toutefois, le comité Miss France n'a pas donné suite à l'affaire.

Comme chaque année, ou presque, des photos gênantes, jugées parfois un peu trop dénudées, refont surface à quelques semaines de la nouvelle élection Miss France. Et cette année n'a pas dérogé pas à la règle. Il y a quelques jours, un "corbeau" a distribué à la presse, ainsi qu'aux proches de Justine Kamara (l'une des candidates) une photo sur laquelle la jeune femme, alors âgée de 15 ans, pose avec une arme factice dans la main.

"Une miss avec une arme à Miss 54… Sympathique les valeurs de Miss France….on élit des armes? (….) cela ne gêne pas le comité Miss Bourgogne qui gère la région Lorraine et ne dit rien… Sympathique! Belle image!", a commenté l’expéditeur anonyme, selon l'Est Républicain à qui la photo à été remise.

Suite à quoi, Miss Lorraine 2016 a tenu à se justifier. "Il s’agit de photos que j’avais faites quand j’avais 15 ans au cours d’une séance de shooting. Il y avait plusieurs thèmes: celui de la nature qui ont été prises sur le plateau de Malzéville, et ceux sur le thème goût et saveur et le milieu du rap, prises en studio". Quant au comité Miss France, présidé par Sylvie Tellier, il n'a pris aucune sanction et n'a donc pas donné suite à l'affaire. Par conséquent, Justine Kamara fera donc bien partie des 30 candidates à défiler sur la scène de l'Arena de Montpellier le 17 décembre prochain.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines qu'une photo du passé fait polémique. En octobre dernier, Margaux Legrand-Guérineau, ex-miss Centre Val-de-Loire, a été destituée de son titre pour des clichés jugés trop dénudés. Ainsi, conformément au règlement stipulant qu'une candidate ne doit pas avoir participé à une séance photo "susceptible de permettre une exploitation auprès du public d’images dans lesquelles elle apparaîtrait totalement ou partiellement dénudée", la belle avait donc dû donner sa couronne à Cassandre Joris, sa première dauphine.

La jeune femme avait alors décidé de publier sur sa page Facebook les photos qui lui avaient valu sa destitution. Elle avait également écrit un long message dans lequel elle expliquait les circonstances dans lesquelles ces photos avaient été prises. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Une photo polémique de Miss Lorraine vient de refaire surface.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Culture




Commentaires

-