Plaisantins ou vraie victime: qui sont les personnes piégées par le sketch "homophobe" de Cyril Hanouna?

Plaisantins ou vraie victime: qui sont les personnes piégées par le sketch "homophobe" de Cyril Hanouna?

Publié le :

Jeudi 25 Mai 2017 - 11:16

Mise à jour :

Jeudi 25 Mai 2017 - 11:29
© THOMAS SAMSON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'un des hommes piégés par Cyril Hanouna lors de son sketch polémique taxé d'homophobie aurait ensuite été menacé par son père qui regardait l'émission. Deux autres auraient en revanche agi en sachant qu'il s'agissait d'un canular, pour piéger un ami ou l'animateur lui-même.

Cyril Hanouna a "piégé" plusieurs jeunes hommes jeudi 19 en se faisant passer pour un homosexuel via une fausse annonce. Une séquence qui a provoqué un nombre sans précédent de réactions de spectateurs outrés auprès du CSA .

A sept reprises, l'animateur a fait parler ses "victimes", provoquant l'hilarité du public. Mais il aurait lui-même été l'objet de plusieurs canulars. En revanche, l'un des jeunes hommes concernés aurait subi les conséquences de cette "blague" auprès de sa famille.

Le Refuge qui vient en aide aux homosexuels rejetés par leur proche a en effet fait savoir qu'un jeune homme se présentant comme l'un de ceux contactés par l'animateur avait ensuite appelé l'association pour faire part de sa détresse. Celui-ci, âgé de 19 ans, n'avait pas fait son coming-out, mais ses parents regardaient l'émission et ont reconnu sa voix.

"Le jeune homme a eu des menaces de son père, qui lui a dit qu'il n'avait pas à faire son coming-out comme ça à la télévision en plein direct. Le jeune homme a essayé de se justifier en disant qu'il avait été pris au piège. Le père l'a menacé et lui a dit qu'il avait tous les droits sur son fils et que, s'il le fallait, il le prendrait par la peau des fesses et le mettrait dehors", a témoigné auprès de franceinfo l'écoutant qui a reçu l'appel.

Deux autres auraient cependant fait semblant de répondre à l'annonce. L'un pour piéger un ami en usurpant son identité et en dévoilant son nom et son lieu de résidence. Une blague qui n'a "pas du tout fait rire" les parents du jeune homme piégé, contactés par Le Parisien.

Un troisième en revanche aurait tout simplement voulu prendre Cyril Hanouna à son propre piège. Un certain Kevin G. se vante en effet sur Facebook d'avoir retourné le canular de l'animateur -dont-il se dit fan- contre lui.

le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) a annoncé mardi l'ouverture d'une procédure de sanction contre C8, une chaîne du groupe Canal+, après avoir reçu plus de 25.000 plaintes de téléspectateurs au sujet de ce canular. En parallèle, une cinquantaine d'annonceurs ont suspendu la diffusion de publicité pendant le créneau horaire de l'émission.

La famille d'une des "victimes" de Cyril Hanouna a découvert son homosexualité en direct.


Commentaires

-