Polémique: la dernière Une de "Charlie Hebdo", caricaturant le couple Macron, accusée d'être "sexiste" (photo)

Polémique: la dernière Une de "Charlie Hebdo", caricaturant le couple Macron, accusée d'être "sexiste" (photo)

Publié le :

Mercredi 10 Mai 2017 - 18:16

Mise à jour :

Mercredi 10 Mai 2017 - 18:27
Le journal hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo", qui fait rarement dans la dentelle sur ses Unes, est sous le feu des critiques pour son dessin du jour représentant une Brigitte Macron enceinte, grâce à un Emmanuel Macron faisant des "miracles". Pour rappelle, la première dame a 64 ans, soit 25 de plus que son mari. Le choix du sujet déclenche des réactions vives sur les réseaux sociaux.
©Régis Duvignau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les Unes de Charlie Hebdo, l'hebdomadaire satirique, laissent rarement indifférentes et créent parfois la polémique. Et dans la liste de ces couvertures qui ont déchaîné les réactions vient se rajouter celle de l'édition de ce mercredi 10 mai, la première depuis qu'Emmanuel Macron a été élu président.

Le dessin, signé Riss (qui a été blessé lors de la tuerie perpétrée par les frères Kouachi), montre un Emmanuel Macron posant sa main sur le ventre de Brigitte, son épouse, visiblement enceinte, ce qui serait une perspective peu probable du haut de ses 64 ans. C'est justement dans ce décalage que réside l'intérêt du dessin, le titre de la Une étant "Il va faire des miracles" soulignant ainsi, comme l'explique (avec ironie) l'hebdo, que "tout est possible pour le quinquennat qui s'annonce"!. Y compris donc de permettre à la femme sexagénaire du président de 39 ans d'entamer une grossesse.

Or, beaucoup de commentateurs sur les réseaux sociaux ont  vu dans ce dessin une allusion particulièrement sexiste, ramenant inutilement sur la table l'âge de Brigitte Macron, qui a 25 ans de plus que son mari.

D'autant que les critiques rappellent également l'inégalité teintée de misogynie en soulignant le cas d'un couple où la femme est nettement plus âgée que son mari, là où l'inverse ne choque personne. On voit fleurir sur les réseaux sociaux une petite polémique sur l'absence de réaction à l'écart d'âge entre le président américain Donald Trump et son épouse, sensiblement le même que chez les Macron, sans que cela n'étonne personne.

Plusieurs Unes de Charlie Hebdo ont déjà eu droit à des critiques virulentes de la part de personnes qui affirment pourtant soutenir le journal. Des dessins parodiant notamment le drame du jeune Aylan, cet enfant migrant mort noyé sur une plage de Turquie, avaient notamment déclenché des réactions assez vives. 

"Charlie Hebdo" est coutumier des Unes provocantes.


Commentaires

-