"Politiques Undercover" sur D8 ce lundi: quand les politiques se glissent dans la peau des Français

"Politiques Undercover" sur D8 ce lundi: quand les politiques se glissent dans la peau des Français

Publié le :

Lundi 15 Décembre 2014 - 10:51

Mise à jour :

Mardi 16 Décembre 2014 - 10:44
©Twitter
PARTAGER :
-A +A

L'émission "Politiques Undercover" arrive ce lundi soir sur D8. Quatre personnalités politiques ont accepté de se déguiser pour se glisser dans la peau de "Mr ou Mme tout le monde". Le programme, entre téléréalité et documentaire a été critiqué à de nombreuses reprises, avant même la première diffusion.

La chaîne D8 diffuse ce soir à 20h50 sa nouvelle émission Politiques Undercover. Quatre personnalités politiques ont joué le jeu de ce programme, tourné en partie en caméra cachée, en acceptant de se faire passer pour des Français ordinaires.

Au casting de la première émission, l'ancien président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, en médecin urgentiste, la sénatrice des Bouches-du-Rhône Samia Ghali en mère de famille célibataire en CDI à la recherche d'un logement, le conseiller régional d'Île-de-France, Jean-Luc Romero, en militant associatif et l'ancien secrétaire d'Etat aux transports, Thierry Mariani, dans la peau d'un handicapé en fauteuil roulant.

Afin que nos personnalités publiques ne soient pas reconnues, des maquilleurs professionnels ont joué d'adresse pour transformer le physique des participants. Faux nez, perruques et maquillage les rendent méconnaissables.

Constance Vergara, rédactrice pour l'émission, a expliqué que le tournage de l'émission avait amené à des confidences. "Hors caméra, les politiques ont avoué qu'ils sont déconnectés de la réalité".

Ridicule, volonté de créer le buzz, de nombreux parlementaires ont dit haut et fort leur désapprobation face à ce qu'ils considèrent comme de la "peoplisation" des politiques.

"Je n’ai pas honte d’avoir participé à cette émission (…) Je n’en tire pas de gloire non plus. Ce fut un amusement et une expérience. Je ne regrette pas d’avoir fait les rencontres que j’ai faites. Je regrette juste la violence des éternels donneurs de leçons, des commentateurs qui parlent plus qu’ils n’agissent" s'est agacé Jean-Luc Romero.

Le producteur de l'émission, Olivier Hallé a défendu son concept d'émission. Politiques Undercover "n'est pas un brûlot contre les politiques". Pour lui, il ne s'agit pas non plus de téléréalité. "Mes équipes ont travaillé plusieurs semaines pour justement ne pas tomber dans le gag" a-t-il ajouté.

 

"Politiques Undercover", lundi à 20h50 sur D8

La première diffusion de l'émission "Politiques Undercover" est prévue ce lundi à 20h50 sur D8.


Commentaires

-