Port du voile: Bernard de la Villardière revient sur son clash dans "TPMP" (vidéo)

Port du voile: Bernard de la Villardière revient sur son clash dans "TPMP" (vidéo)

Publié le :

Lundi 05 Mars 2018 - 13:47

Mise à jour :

Lundi 05 Mars 2018 - 14:13
©Capture d'écran TéléStar
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Invité dans "Les Terriens du dimanche", Bernard de la Villardière est revenu sur son altercation avec les chroniqueurs de "TPMP" qui a eu lieu quelques jours plus tôt au sujet du port du voile. Face à Thierry Ardisson, il a maintenu ses propos.

Il persiste et signe. Invité dans Les Terriens du dimanche, Bernard de la Villardière est revenu sur son altercation avec les chroniqueurs de TPMP laissant entendre qu'il ne regrettait pas ce qu'il avait dit quelques jours plus tôt.

Pour ceux qui n'ont pas suivi la polémique, les faits se sont produits la semaine passée sur le plateau du talk-show de C8. Venu promouvoir son documentaire L'armée française dans l'enfer de la jungle, le journaliste s'était violemment accroché avec Gilles Verdez et Rokhaya Diallo au sujet du port du voile en France. Il avait fait part de son opinion estimant que le voile islamique était "une régression" , la femme étant vue comme une"tentatrice".

Lire aussi - "TPMP": clash et cris entre Bernard de la Villardière et Gilles Verdez dans une ambiance électrique (vidéo)

Face à Thierry Ardisson, le journaliste a une nouvelle fois évoqué le sujet, revenant sur ses propos: "Je ne dis pas qu'il faudrait interdire le voile, je dis juste que je suis plutôt du côté des femmes qui en Iran, en Algérie, en Tunisie, se sont battues et se battent encore pour éviter d'avoir l'obligation de porter le voile", a-t-il expliqué rappelant que "ce n'est pas un voile quelconque": "Ce n'est pas juste un foulard ou un fichu. Ça s'appelle un hijab, ça cache à la fois le cou, les oreilles et les cheveux. Et moi je crois que c'est le premier pas vers l'emprisonnement".

Pour lui,  le port du voile "n'est pas conforme à son idéal de la parité homme-femme et les valeurs de la république française", a-t-il ajouté estimant que la réaction de Cyril Hanouna et de ses chroniqueurs n'était "pas la France". "Il faut voir la réaction des réseaux sociaux. Ils m'ont pour la plupart donné raison dans cette affaire", a-t-il ajouté.

Bernard de la Villardière est revenu sur son clash dans "TPMP".

Commentaires

-