Pour le fondateur de WhatsApp, "il est temps" de quitter Facebook

Pour le fondateur de WhatsApp, "il est temps" de quitter Facebook

Publié le :

Mercredi 21 Mars 2018 - 11:02

Mise à jour :

Mercredi 21 Mars 2018 - 11:10
Brian Action, le co-fondateur de l'application WhatsApp, a publié un tweet bien surprenant mardi. Il a en effet écrit "il est temps" en réaction au hashtag, mot dièse, "delete Facebok" (supprime Facebook en français). Son application appartient pourtant à l'entreprise de Mark Zuckerberg.
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'un des co-fondateurs de WhatsApp serait-il en train de tourner le dos à Facebook, à qui appartient son entreprise? C'est en tout cas ce que se demandent de nombreux utilisateurs de Twitter après un message énigmatique.

Le réseau social fondé par Mark Zuckerberg est au centre d'une polémique depuis lundi 19.

A voir aussi: Facebook - polémique d'ampleur autour de l'utilisation de données personnelles

Le site est pointé du doigt quant à l'utilisation de données personnelles de millions d'utilisateurs par une société liée à la campagne de Donald Trump, avant l'élection présidentielle américaine.

La société Cambridge Analytica est en effet accusée d'avoir illégalement acquis les données de 50 millions d'utilisateurs. Le scandale ne touche pas que les Etats-Unis et Mark Zuckerberg va devoir venir s'expliquer sur se piratage très inquiétant devant une commission parlementaire britannique.

Sur les réseaux sociaux, les internautes se sont alarmés et un hashtag a été créé sur Twitter pour inciter les utilisateurs à "supprimer Facebook".

La grosse surprise est venue de Brian Action, co-fondateur de WhatsApp, qui a lui-même réagi à la tendance: "il est temps", a-t-il écrit. Il n'en a pas fallu plus pour que les internautes s'enflamment et lui demandent pourquoi un tel message.

En effet WhatsApp a été acheté par Facebook en 2014 pour la coquette somme de 19 milliards de dollars. Beaucoup de twittos n'ont donc pas compris pourquoi Brian Action avait "mordu la main qui le nourrissait".

L'entrepreneur n'a pas fait plus de commentaire et Facebook n'a pas non plus réagi à ce dernier message bien énigmatique.

Brian action a publié sur Twitter qu'il "était temps" de quitter Facebook.


Commentaires

-