Pour Zemmour, "l'islam empêche le développement de la liberté individuelle" (vidéo)

Pour Zemmour, "l'islam empêche le développement de la liberté individuelle" (vidéo)

Publié le :

Mardi 19 Mars 2019 - 11:39

Mise à jour :

Mardi 19 Mars 2019 - 12:02
© BERTRAND GUAY / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Au cours d'un vif débat avec Yassine Bellatar ce mardi 19, Eric Zemmour a déclaré qu'aucun pays arabo-musulman n'était une démocratie car "l'islam empêche le développement de la liberté individuelle".

L'islam est incompatible avec la démocratie dans le monde, selon Eric Zemmour. Le polémiste s'est de nouveau fait remarquer pour une sortie sur sa vision de cette religion, qui serait la raison pour laquelle "aucun pays-arabo-musulman n'est une démocratie".

Il était sur CNews ce mardi matin pour un débat qui s'annonçait houleux avec Yassine Bellatar. Au cours de cet échange, le polémiste a une nouvelle fois défendu sa vision de l'islam qui empêcherait d'observer les lois d'une démocratie.

"L'islam ça veut dire soumission. Ça nie la liberté individuelle, d'ailleurs il n'y aucun pays arabo-musulman qui soit une démocratie, ça n'est pas un hasard". Des propos difficiles à défendre comme à attaquer puisqu'aucun outil ne permet de décréter de manière pure et parfaite si un pays est une démocratie. Il est commun de se référer au classement annuel "indice de démocratie" publié par The Economic portant sur 160 pays.

Voir: Yassine Belattar insulté et propos racistes - Nocibé suspend Alain Bizeul

Le monde arabo-musulmans y est en effet cantonné globalement à la seconde moitié à l'exception de la Tunisie, 63ème. Il est cependant loin d'avoir l'exclusivité de ces mauvaises note, cohabitant avec des pays comme Cuba, la Biélorussie ou la Corée du Nord.

Mais au-delà de ce constat, Eric Zemmour a clairement pointé l'islam comme la cause de cette situation. "C'est parce que c'est l'islam qui empêche le développement de la liberté individuelle et qui fait contrôler toute la société et toute la vie des gens par la religion. La religion islamique est un système juridico-politique".

Le polémiste semble ici faire usage de son droit à la critique des religions. La justice française la tolère mais condamne l'incitation à la haine, un délit qui peut notamment être constitué lorsque ce n'est pas la religion en tant que concept mais ses pratiquants (en l'espèce les musulmans) qui sont attaqués.

C'est ainsi qu'Eric Zemmour avait été traîné en justice pour des affirmations analogues mais visant les musulmans qui selon lui "ont leur code civil, c'est le Coran. (...) vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s'en aller". Après une longue procédure, il avait été relaxé non pas au regard des propos, mais faute d'éléments prouvant qu'il savait que ces phrases seraient publiées en France.

Après la polémique qui avait suivi ces propos, la chaîne I>télé, devenue CNews, avait décidé fin 2014 de mettre fin à l'émission Ça se dispute à laquelle Eric Zemmour participait depuis dix ans.

En mai 2018, Eric Zemmour a été condamné en appel pour provocation à la haine pour d'autres propos jugés islamophobes. Il avait aussi été condamné pour provocation à la discrimination raciale en 2011, après avoir déclaré à la télévision que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait".

Lire aussi:

Eric Zemmour relaxé en appel après des propos polémiques sur les musulmans

"L'islam ça veut dire soumission. Ça nie la liberté individuelle", a déclaré Eric Zemmour.


Commentaires

-