Pourquoi parle-t-on de "frères siamois" pour des jumeaux fusionnés?

Soudés

Pourquoi parle-t-on de "frères siamois" pour des jumeaux fusionnés?

Publié le :

Jeudi 18 Juin 2015 - 14:04

Mise à jour :

Mardi 15 Août 2017 - 18:14
Lorsque des jumeaux sont soudés l'un à l'autre par une partie du corps, on dit qu'ils sont "frères siamois". Ce terme, communément utilisé, a vu le jour au XIXe siècle, en référence aux premiers frères célèbres atteints de cette particularité.
©Mary Evans/Sipa
PARTAGER :

Auteur : AZ

-A +A

Quand deux jumeaux naissent inséparables, attachés entre eux par une partie du corps, ont dit qu'ils sont "siamois". Si cette expression est entrée dans les mœurs au fil des années, très peu de personnes savent aujourd'hui pourquoi ils sont appelés ainsi. L'origine de cette expression remonte au début de XIXe siècle et provient de deux frères jumeaux fusionnés originaire du Siam, l'ancien nom de la Thaïlande dont les habitants étaient nommés les Siamois.

Chang et Eng sont nés en 1811 au Siam avec une étrange particularité: ils étaient reliés au niveau du foie et du sternum. Au début des années 1830, ils sont repérés par un commerçant anglais et exhibés comme des phénomènes de foire, une pratique relativement courante à l'époque. Aux côtés de femmes à barbe ou de nains, les deux hommes attirent les foules et deviennent très populaires. Et comme ils sont originaires du Siam, la presse les surnomme "les frères siamois". C'est alors qu'ils décident de prendre leur carrière en main, puis de s'installer aux Etats-Unis, en Caroline du Nord. C'est à ce moment qu'ils prirent le nom de "Bunker". Ils décédèrent à quelques heures d'écart en 1874 et restèrent dans l'histoire sous le nom de frères siamois.

Les enfants siamois sont rares dans les pays développés, où ils sont détectés grâce aux échographies et où une interruption de grossesse est généralement proposée. D'après les chiffres de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris en 2009, les naissances de siamois ne concernent pas plus d'une grossesse sur 100.000.

Des interventions très complexes sont parfois tentées sur ces enfants très jeunes. Une des dernières en date a été réalisée sur deux bébés siamois de 4 mois et demi, nés en Guinée et reliés par l'abdomen. Ils ont été séparés le 26 mai 2015 à l'hôpital Necker à Paris après une opération de 10 heures.

Auteur : AZ

Les frères siamois Chanf et Eng, au XIXe siècle.

Commentaires

-