Quand Sophie Marceau traque (gentiment) les paparazzis... (VIDEOS)

Revanche

Quand Sophie Marceau traque (gentiment) les paparazzis... (VIDEOS)

Publié le :

Dimanche 03 Avril 2016 - 12:00

Mise à jour :

Dimanche 03 Avril 2016 - 12:05
Pour le premier avril, Sophie Marceau s'est fait plaisir en jouant à "l'arroseur arrosé" avec les photographes qui ne la lâchent pas d'une semelle en quête de photos volées... Un match immortalisé en vidéo et dont l'actrice ressort gagnante haut la main.
©Loïc Venance/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pas toujours agréable d'être l'arroseur arrosé... Des paparazzis en ont fait l'amère expérience lorsque Sophie Marceau a décidé d'inverser les rôles et de les prendre à leur propre piège. Une (gentille) traque immortalisée par l'ancienne James Bond girl via deux vidéos qu'elle a diffusées sur les réseaux sociaux vendredi 1er avril, forcément.

Une chasse à l'adepte du téléobjectif que la star a publiée en deux actes, digne du blockbuster Hunger Games: "Paparazzi, épisode 1: l'acharnement" et "Paparazzi, épisode 2: le harcèlement" (voir ci-dessous), sur ses comptes Twitter et Instagram. Celle qui est passée derrière la caméra pour Parlez-moi d'amour notamment, y grave dans le marbre de la pellicule dématérialisée de son smartphone le visage de ces chasseurs d'images qui ne lui laissent visiblement que peu de répit, avec moult renfort d'effets sonores (quasi) Hollywoodiens.

L'épisode 2 de cette minisérie qui fait le buzz, retwittée et "aimée" des milliers de fois en quelques jours, est particulièrement savoureux. Où, pour éviter de spoiler, le malheureux paparazzi piégé fait figure de bête sauvage blessée et acculée par Sophie la chasseuse... "Alors moi je n'ai pas le droit de vous filmer mais vous vous me filmer autant que vous voulez?", lance même, espiègle, l'actrice au jeune homme qui tente à tout prix de dissimuler son visage.

Une inversion des rôles qui a particulièrement plu à la chanteuse Jenifer. "Wow. Bravo Sophie Marceau!!!!!!!!!!!!", a réagi sur Twitter l'ex-jury de The Voice dont l'enthousiasme semble proportionnel au nombre de points d'exclamation utilisés. Puis d'ajouter, moins amicale: "J'ai exactement les mêmes rats, en permanence là, où que je sois". Rappelons tout de même que ces photographes font leur métier, que l'on aime ou pas celui-ci...

(Voir ci-dessous "Paparazzi, épisode 1: l'acharnement")

 

(Voir ci-dessous "Paparazzi, épisode 2: le harcèlement")

"Alors moi je n'ai pas le droit de vous filmer mais vous vous me filmer autant que vous voulez?", lance, espiègle, l'actrice à un paparazzi.

Commentaires

-